POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Capitale européenne de la Culture

Esch 2022 lance l’appel à projets pour «Remix Culture»



219165.png

Jusqu’au 31 juillet, les acteurs culturels peuvent soumettre leur projet à l’organisation d’Esch 2022. (Illustration: Esch 2022)

L’équipe de l’asbl Capitale européenne de la culture Esch 2022 a lancé l’appel à projets dans le cadre du programme de la future manifestation intitulée «Remix Culture».

Maintenant que l’équipe dirigeante est en place, les choses peuvent concrètement avancer.

C’est pourquoi la ministre de la Culture, Sam Tanson , aux côtés de Georges Mischo, bourgmestre de la Ville d’Esch-sur-Alzette, Nancy Braun, directeur général de l’asbl Capitale européenne de la culture 2022, et Christian Mosar, directeur artistique, ont présenté jeudi les objectifs et lancé l’appel à projets s’inscrivant dans le programme de la Capitale européenne de la culture Esch 2022.

Les personnes privées, associations, communes ou institutions peuvent dès à présent et jusqu’au 31 juillet soumettre leur projet à l’équipe organisatrice.

«Remix Europe», «Remix Nature», «Remix Yourself» et «Remix Art»

Les projets culturels soumis doivent toutefois correspondre aux différents objectifs fixés par l’organisation pour «Remix Culture», à savoir «la stimulation de la création, l’encouragement des échanges, la promotion du dialogue interdisciplinaire ou encore la professionnalisation du secteur culturel, tout en poursuivant une amélioration de l’accès à la culture et une mise en valeur des différentes communes participant au projet», indique le communiqué de presse, ce qui, somme toute, reste très large.

De plus, la notion de «remix» se déclinera en quatre grandes thématiques: «Remix Europe», «Remix Nature», «Remix Yourself» et «Remix Art».

«Esch 2022 s’inscrit dans la continuité des deux capitales européennes de la culture précédentes, en ce sens que le projet contribuera assurément à la dynamisation du secteur culturel, mais devra également faire preuve d’une durabilité certaine dont les effets positifs dépasseront le strict cadre temporel de l’année 2022», a souligné la ministre Sam Tanson.

À cette fin, la réhabilitation de la Halle des Soufflantes serait la bienvenue, mais rien n’est encore acté, même si la ministre de la Culture a réaffirmé qu’une sauvegarde de cette halle lui semble importante pour la région des Terres Rouges et que des discussions en ce sens sont déjà en cours.

www.esch2022.lu/fr