ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

3 questions à Ugo Loustalet & Julien Gabriel (Buyzooka)

«Les erreurs sont inévitables»



Ugo Loustalet et Julien Gabriel: «Nous avons su que c’était notre moment, et nous nous sommes très rapidement lancés dans la conception d’une POC.» (Photo: DR)

Ugo Loustalet et Julien Gabriel: «Nous avons su que c’était notre moment, et nous nous sommes très rapidement lancés dans la conception d’une POC.» (Photo: DR)

En amont de l’événement Start-up Stories: Round 1 organisé par le Paperjam + Delano Club le mercredi 24 février, les représentants de la société Buyzooka, Ugo Loustalet et Julien Gabriel, partagent leur vision d’entrepreneurs.

De l’idée à sa concrétisation, il n’y a qu’un pas… et pourtant. Quel a été l’élément déclencheur de votre aventure entrepreneuriale?

Ugo Loustalet et Julien Gabriel. – «La rencontre entre cofondateurs et le momentum. Le contexte socio-économique lié à la pandémie, qui a fait ressortir ‘le mauvais côté’ de l’e-commerce.

Nous avons su que c’était notre moment, et nous nous sommes très rapidement lancés dans la conception d’une POC. Cette POC a validé la faisabilité de notre projet et notre envie d’entreprendre ensemble. Les choses se sont ensuite enchaînées très naturellement.

Quelles sont les qualités nécessaires pour lancer sa start-up?

«Je pense que la qualité principale pour lancer sa start-up est l’abnégation. Se lancer dans une aventure entrepreneuriale n’est pas de tout repos et demande un certain nombre de sacrifices et de compromis. Lancer une start-up n’est pas fait pour vous si vous appréciez un quotidien confortable et sans grande surprise.

Par ailleurs, il est primordial d’avoir la capacité d’établir un plan de conception avec des jalons bien définis, et considérer chaque jour comme une mini-aventure avec un objectif à accomplir.

En accomplissant une tâche après l’autre, aussi petite soit-elle, c’est l’assurance d’arriver à l’objectif désiré.

On entend souvent qu’il est essentiel de faire des erreurs. Qu’en pensez-vous?

«Les erreurs sont inévitables, et je pense que, quels que soient l’âge, le bagage et l’expérience de chacun, elles sont toujours présentes.

En revanche, il est essentiel que ces erreurs arrivent au plus tôt dans l’aventure que représente la création d’une start-up.

Que ce soit une erreur de casting ou dans une solution composante du produit innovant: le plus tôt sera le ‘moins pire’. Il est important d’avoir un plan B.

De notre côté, nous avons très rapidement challengé notre équipe et notre produit afin de nous transformer et devenir une start-up ‘bullet-proof’.»

Vous pouvez vous inscrire à l’événement Start-up Stories 2021: Round 1 du Paperjam Club.