LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Art contemporain

Erna Hecey ouvre une nouvelle galerie à Hamilius



La galeriste Erna Hecey ouvre un espace à Hamilius. (Photo: Erna Hecey)

La galeriste Erna Hecey ouvre un espace à Hamilius. (Photo: Erna Hecey)

C’est dans l’ensemble mixte Hamilius conçu par Foster + Partners que la galeriste Erna Hecey a choisi d’ouvrir un nouvel espace pour proposer de l’art contemporain en plein cœur de Luxembourg.

C’est un peu comme un retour dans le quartier pour Erna Hecey, elle qui a déjà eu une galerie boulevard Prince Henri et avenue Monterey à Luxembourg. La voici qui ouvre une nouvelle adresse en plein cœur du centre-ville, dans l’ensemble Hamilius fraichement livré.

«C’est une extension à mon travail actuel effectué dans mon appartement au Limpertsberg», explique la galeriste. «Ce nouveau projet est l’occasion de vivre autrement l’art que dans le confinement et l’intimité de mon appartement, d’être en ville, dans la rue Aldringen, qui est à la fois calme et urbaine. Mais l’appartement resta ouvert pour les expositions.»

Avec une hauteur sous plafond de 7m, les volumes sont imposants. (Photo: Erna Hecey)

Avec une hauteur sous plafond de 7m, les volumes sont imposants. (Photo: Erna Hecey)

Bénéficiant de deux salles, respectivement d’environ 70 et 100m², mais avec 7m de hauteur sous plafond, Erna Hecey a choisi de laisser les lieux aussi bruts que possible. «Cet espace offre beaucoup de possibilités et il est pratiquement impossible de le rater si vous passez en ville. La visibilité est très forte.» Pour l’exposition inaugurale, elle a choisi d’exposer le travail d’Eugénie Paultre, qu’elle a déjà présentée en 2020. «Cette exposition sera l’occasion de montrer de très grands formats de cette artiste peintre, qui pratique également l’écriture et la poésie. À l’occasion d’une résidence dans la campagne anglaise, elle a réalisé de grandes toiles, de 3 ou 4 mètres de hauteur, qui sont une tout autre expérience picturale que ce qui a été montré lors de sa précédente exposition. La seconde salle sera réservée à la présentation de sa bibliothèque, non seulement avec ses écrits, mais également avec les livres qui constituent la base de sa pensée et de ses lectures», explique la galeriste.

Erna Hecey prévoit dans un premier temps d’occuper cet espace pendant six mois, et est curieuse de voir la réaction du public et les attentes autour d’un tel espace. «Ce projet temporaire, et qui pourrait devenir pérenne, correspond bien à ma manière de travailler. Je n’ai jamais eu d’approche classique de la galerie, que ce soit au Luxembourg ou à Bruxelles, et ce projet s’inscrit bien dans la continuité de mon parcours. Suivant l’impact, la curiosité et l’intérêt, l’expérience pourrait se poursuivre, ou s’arrêter. Tout est ouvert et de belles choses peuvent s’écrire à l’avenir.» L’ouverture est prévue d’ici trois à quatre semaines, «avant juillet en tout cas».