ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

économie durable

L’épicerie coopérative Ouni en route vers Dudelange



249443.jpg

Pour une économie responsable, Ouni vend du bio en vrac et évite tout déchet. (Photo: Ouni/Olivier Minaire)

L’épicerie coopérative Ouni, qui prône la consommation sans déchet, a décidé l’ouverture d’un second point de vente à Dudelange. De nouvelles parts de coopérateurs seront proposées pour soutenir le projet.

La coopérative Ouni, qui prône avant tout le «zéro emballage» , a décidé d’ouvrir un second point de vente à Dudelange, trois ans et demi après l’ouverture d’ une première épicerie bio dans le quartier de la gare à Luxembourg.

L’assemblée générale qui s’est tenue le 19 juin a supporté ce projet avec enthousiasme. Pour pouvoir ouvrir ce nouveau magasin, la jeune société procédera à une «levée de fonds locale» en proposant de nouvelles parts de la coopérative dédiées à Dudelange.

Dans un communiqué, Ouni précise qu’elle restera une seule et même coopérative, une entité juridique unique disposant de deux points de vente. Les personnes intéressées par l’achat de parts peuvent se renseigner sur le site Ouni.lu.

850 coopérateurs

Actuellement, Ouni (Organic Unpackaged Natural Ingredients) regroupe plus de 850 membres qui gèrent la coopérative collectivement. 250 membres actifs consacrent aussi deux heures de leur temps au magasin chaque mois.

Commentant le choix d’ouvrir un nouveau point de vente à Dudelange, Amélie de Courcel, gérante de la coopérative, explique dans le communiqué que «ce choix rassemble à la fois le soutien de la commune, le dynamisme d’une communauté locale d’habitants qui porte le projet, ainsi qu’un bassin de clients et de membres potentiels très important au sud du pays».