COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Margaux Raab (Niaouli)

«L’entrepreneuriat est une aventure passionnante et surprenante»



Margaux Raab: «Le choix de votre associé est crucial: mauvais, il entraîne la chute de l’entreprise. Bon, il en assure sa bonne santé.» (Photo: Niaouli)

Margaux Raab: «Le choix de votre associé est crucial: mauvais, il entraîne la chute de l’entreprise. Bon, il en assure sa bonne santé.» (Photo: Niaouli)

En amont de l’événement Start-up Stories: Round 1 organisé par le Paperjam Club le mardi 25 février à l’Atelier, une des start-up, Niaouli, représentée par Margaux Raab, partage sa vision d’entrepreneur.

D’où vous est venue l’idée de votre start-up?

Margaux Raab. – «Mon associé et moi avons débuté notre première aventure entrepreneuriale à la fin de nos études: Neojobs, agence marque employeur spécialisée en gamification.

Au cours de nos sept ans d’accompagnement en marque employeur, auprès d’entreprises de différentes tailles, nos clients nous faisaient souvent part de leur frustration du manque d’indicateurs leur permettant de mesurer l’impact de leurs actions sur l’image employeur. C’est ainsi que l’idée de Niaouli a émergé, mûri et s’est concrétisée.

De l’idée à sa concrétisation, il n’y a qu’un pas… et pourtant. Quel a été l’élément déclencheur de votre aventure entrepreneuriale?

«Hugo et moi sommes deux entrepreneurs dans l’âme. Nous aimons, à partir d’une idée, créer un concept, le transformer en opportunité et le faire grandir. Ainsi, notre aventure entrepreneuriale a pu se mettre en route grâce à notre rencontre. C’est de par cette synergie et ce plaisir à travailler ensemble chaque matin que nous avons créé une première entreprise et que nous en lançons une seconde ensemble.

Avez-vous un conseil à donner à celles et ceux qui hésitent encore à se lancer?

«L’entrepreneuriat est une aventure passionnante et surprenante. Elle exige de véritables capacités d’adaptation, de pugnacité et de résilience. Au-delà de ces compétences, un aspect essentiel est à prendre en considération lorsque l’on décide d’emprunter ce chemin: le choix de son associé. Ce choix est crucial: mauvais, il entraîne la chute de l’entreprise. Bon, il en assure sa bonne santé.

Si nos deux entreprises en sont là où elles sont aujourd’hui, c’est grâce à la vision commune que nous avons ainsi qu’à la confiance mutuelle que nous ressentons l’un envers l’autre.»

Vous pouvez vous inscrire à l’événement Start-up Stories: Round 1 sur le site du Paperjam Club .