POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

circuits courts

Une enquête pour aider à consommer local



10.000 ménages seront invités à participer à l’enquête menée par le Liser, entre le 23 novembre et le 20 décembre. (Photo: Shutterstock)

10.000 ménages seront invités à participer à l’enquête menée par le Liser, entre le 23 novembre et le 20 décembre. (Photo: Shutterstock)

Le sud du pays lance une enquête pour connaître les habitudes et besoins de consommation locale de 10.000 ménages représentatifs. Elle vise à établir un plan d’action pour rapprocher le consommateur du producteur et développer la filière locale.

À peine nommé «Réserve de biosphère» par l’Unesco , le sud du Luxembourg lance son premier projet sous l’étiquette MUB (Minett Unesco Biosphere) via le syndicat Pro-Sud: une enquête sur la consommation locale. 10.000 ménages représentatifs de la région seront interrogés sur leur demande en produits alimentaires locaux: Quelle est leur perception d’un produit local? Quelles sont leurs habitudes de consommation? Quels sont leurs attentes et freins à la consommation d’un produit? Leurs motivations et intentions d’achat? Quelle connaissance ont-ils des produits du cru?

Le sondage est lancé par le syndicat Pro-Sud, en collaboration avec les communes et le soutien du Département de l’aménagement du territoire. «Cette enquête répond à la volonté des autorités communales et gouvernementales de davantage encourager la consommation des produits locaux et le développement des circuits courts», expliquent-ils. Elle sera réalisée par le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (Liser).

Les ménages seront invités à s’exprimer entre le 23 novembre et le 20 décembre sur une plateforme dédiée , grâce à un code qu’ils recevront par courrier postal.

Les résultats, attendus courant 2021, permettront d’«établir un plan d’action en concordance avec les besoins des habitants» et de «dynamiser la filière de la production locale et de rapprocher davantage le consommateur et le producteur.»