POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Électricité verte

Énergies renouvelables: une hausse record, mais insuffisante



En 2021, l’augmentation de la capacité de production d’électricité par le biais d’énergies renouvelables n’aura jamais été aussi élevée. L’énergie photovoltaïque représente plus de la moitié de cette augmentation, suivie par l’éolien et l’hydroélectrique. (Photo: Shutterstock)

En 2021, l’augmentation de la capacité de production d’électricité par le biais d’énergies renouvelables n’aura jamais été aussi élevée. L’énergie photovoltaïque représente plus de la moitié de cette augmentation, suivie par l’éolien et l’hydroélectrique. (Photo: Shutterstock)

La capacité de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables a connu une hausse record en 2021. Cette croissance devrait encore s’accélérer ces prochaines années. Malgré tout, au rythme actuel, elle ne suffira pas pour atteindre la neutralité carbone en 2050.

«Une nouvelle économie globale de l’énergie émerge», constatait le directeur de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Fatih Birol, alors qu’était publié, le mercredi 1er décembre, le rapport 2021 sur les énergies renouvelables.

De fait, en 2021, l’augmentation de la capacité de production d’électricité par le biais d’énergies renouvelables n’aura jamais été aussi élevée. Avec 290 gigawatts (GW), la hausse représente 3% de plus que le précédent record, établi l’année précédente, en 2020. L’énergie photovoltaïque représente plus de la moitié de cette augmentation, suivie par l’éolien et l’hydroélectrique.

Et cette tendance devrait se poursuivre. L’AIE anticipe une croissance de plus de 60% des capacités de production d’énergies renouvelables d’ici 2026, ce qui représente 95% de la hausse totale de capacité de production d’électricité. À un rythme supérieur de 50% entre 2021 et 2026 par rapport à ce qui était le cas entre 2015 et 2020.

Cette hausse concerne désormais toutes les régions, dont quatre en particulier, qui représentent 80% de l’expansion de ces capacités. La Chine reste le leader incontesté. Mais le rythme de croissance de l’Inde devrait doubler entre la période 2015-2020 et 2021-2026. Un rythme qui augmente aussi significativement en Europe, ainsi qu’aux États-Unis.

Une croissance insuffisante

Mais cette croissance n’est pas satisfaisante, remarque l’AIE. Pour avoir une chance d’atteindre la neutralité carbone en 2050, le rythme de hausse devra presque doubler entre 2021 et 2026.

Au Luxembourg, la production basée sur les sources d’énergie renouvelable a augmenté de 802GWh, en 2019, à 979GWh, en 2020, selon le dernier rapport de l’Institut luxembourgeois de régulation (ILR). Une augmentation principalement due à la production éolienne, à la production photovoltaïque et à la production électrique basée sur la biomasse.

Mais le pays ne couvre que 19,3% de la consommation nationale par la production nationale, dont 15,6% par la production basée sur les sources d’énergie renouvelable. 80,7% de l’électricité est importée, majoritairement d’Allemagne, dont la production est elle-même issue en premier lieu des énergies fossiles.