ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

En première ligne face à la crise

Les employés d’Auchan auront une prime de 1.000 euros



En première ligne pour permettre le ravitaillement, les salariés d’Auchan recevront une prime de 1.000 euros afin de les «remercier pour leur mobilisation exceptionnelle», a annoncé leur directeur général, Cyril Dreesen, lundi après-midi. (Photo: Paperjam)

En première ligne pour permettre le ravitaillement, les salariés d’Auchan recevront une prime de 1.000 euros afin de les «remercier pour leur mobilisation exceptionnelle», a annoncé leur directeur général, Cyril Dreesen, lundi après-midi. (Photo: Paperjam)

Les salariés d’Auchan qui sont en première ligne pour permettre aux clients de se ravitailler toucheront une prime de 1.000 euros. Le drive devrait pouvoir servir davantage de clients.

«Nous sommes conscients de la mobilisation exceptionnelle de nos équipes» au service des résidents luxembourgeois, expliquait le directeur général d’Auchan Luxembourg, lundi en début d’après-midi, au moment de fignoler le versement d’une prime exceptionnelle de 1.000 euros à ceux qui sont en première ligne, à l'instar de ce qui se pratique en France.

Sur les 1.200 à 1.300 salariés, explique Cyril Dreesen, «une grande majorité devrait toucher cette prime. Tous ceux qui sont à nos points de vente, dans nos entrepôts, à nos drives. On évoque à juste titre le travail des personnels soignants et beaucoup moins celui des équipes qui permettent à tout le monde de se ravitailler! J’y inclus nos partenaires logistiques et nos fournisseurs.»

Interrogé sur ces 2.000 demandes en attente – 2.000 personnes qui ont demandé à être recontactées si un slot se libérait –, le directeur général se dit «surpris. Nous avons effectivement eu jusqu’à 8.000 connexions par jour sur le site du drive, avec des paniers moyens supérieurs à plus de deux fois leur montant habituel.»

Dans la foulée, il demande d’abord à ce que les gens «restent raisonnables, il n’y a aucun problème de marchandises, nous sommes bien réapprovisionnés». Et promet que des créneaux seront ajoutés pour que chaque client puisse être servi, au drive, dans les trois jours.

Des créneaux pour trois populations

Hier après-midi, le site affichait toujours ce message: «Chers clients, nous ne sommes actuellement pas en capacité de prendre votre commande. Nous mettons tout en œuvre quotidiennement pour y remédier et vous permettre de passer commande dès que possible. Merci de nous contacter uniquement si vous avez des questions à réception de votre commande. Merci de votre compréhension.» Signe que les créneaux étaient toujours très demandés.

M. Dreesen a annoncé aussi la mise en place de trois types de créneaux particuliers, le premier pour les personnes les plus vulnérables (+65 ans), le deuxième pour le personnel soignant (plus tôt le matin) et le troisième pour les collaborateurs de l’enseigne.

Le groupe Auchan a aussi renforcé les mesures de précaution. «Je dois protéger les salariés et les clients», assure le directeur général. «Outre les gestes barrières, qu’il faut vraiment intégrer, nous avons mis des marquages au sol et des dossards pour pouvoir guider les clients, des protections aux caisses et à l’accueil. Les chariots sont désinfectés plusieurs fois par jour. Et nous avons aussi mis en place une régulation de l’accès à nos points de vente.»