ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

alimentation

emma’s, la nouvelle aventure du groupe Pall Center



Entre épicerie fine et supermarché, emma’s propose une ambiance moderne et feutrée. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Entre épicerie fine et supermarché, emma’s propose une ambiance moderne et feutrée. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Une nouvelle enseigne a vu le jour à Steinfort dans le giron du groupe Pall Center de Christianne Wickler. L’épicerie emma’s propose une offre «engagée» avec un accent prononcé sur les produits régionaux, sans être sectaire. D’autres ouvertures devraient suivre.

Rencontrer Christianne Wickler pour parler de la concrétisation d’un projet ne saurait se limiter à la seule évocation des rayonnages, tant les choix posés sont le fruit d’une réflexion entamée de longue date avec le groupe Pall Center. Réflexion qui se poursuit désormais avec emma’s.

«Dans tout ce qui se passe actuellement, je trouve navrant que peu de monde insiste sur le fait que l’immunité de chacun passe aussi par la nourriture, une nourriture de qualité», rappelle Christianne Wickler, qui vient d’ouvrir une épicerie «contemporaine» et «de proximité» à Steinfort, au cœur du nouveau quartier du Champs du soleil, sur l’axe Luxembourg-Arlon (N6).

«La route d’Arlon nous va bien puisque nous sommes aussi situés à la route d’Arlon à Oberpallen! Nous nous sommes dit que Steinfort était un lieu idéal pour capter une clientèle résidente, mais aussi de passage, ainsi que les expatriés que nous visons avec des produits américains, scandinaves et anglais.»

Et comme si l’on pénétrait dans une version revisitée et modernisée de Tante Emma-Laden (un clin d’œil par le nom choisi), une belle place est laissée aux produits locaux et issus de filières justes. «Nous travaillons avec un boucher local pour être sûrs que la qualité y est, que les animaux sont bien traités», cite Christianne Wickler en exemple. «Mais nous proposons aussi des produits internationaux. Nous ne sommes pas là pour dicter, chacun doit faire son propre choix. Nous voulons simplement proposer des alternatives pour conscientiser.»

emma’s, nouvelle épicerie du groupe Pall Center. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

1 / 12

L’accent est notamment mis sur les produits locaux. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

2 / 12

emma’s, nouvelle épicerie du groupe Pall Center. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

3 / 12

Pour le manager Mathieu Rigot, l’ambiance des lieux revêt toute son importance. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

4 / 12

emma’s, nouvelle épicerie du groupe Pall Center. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

5 / 12

L’épicerie est située en bordure de la route d’Arlon. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

6 / 12

Les produits locaux font partie des éléments clés pour l’épicerie. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

7 / 12

emma’s, nouvelle épicerie du groupe Pall Center. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

8 / 12

Une nouvelle enseigne que Christianne Wickler verrait bien dans différents endroits du pays. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

9 / 12

emma’s, nouvelle épicerie du groupe Pall Center. Matic Zorman / Maison Moderne

10 / 12

emma’s, nouvelle épicerie du groupe Pall Center. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

11 / 12

emma’s, nouvelle épicerie du groupe Pall Center. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

12 / 12

Boucherie avec Kirsch, boulangerie avec Fischer ou encore restauration rapide «healthy et épicurienne» avec la gamme Racines imaginée avec Stéphanie Jauquet et Cocottes, les circuits courts restent une des marques de fabrique du groupe Pall Center.

1.350m 2 avant d’autres

Un esprit que l’on découvre donc dans ce «one-stop shop» qui remplacera à terme l’épicerie du Pall Center à Oberpallen (le shopping center dans son ensemble gardera le nom bien connu) et à Strassen.

Actuellement, une quinzaine de personnes font tourner la boutique de Steinfort qui s’étend sur 1.350m2, avec un espace café et de restauration.

«Nous voulons nous différencier par nos produits, mais aussi avec une ambiance conviviale, naturelle, pour que le client se sente en sécurité», déclare le manager Mathieu Rigot, qui a participé activement au projet et au recrutement de l’équipe: «Des gens qui aiment bien manger, de confiance, chaleureux, et qui ont l’esprit du détail.»

Mathieu Rigot, gérant, et Christianne Wickler. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Mathieu Rigot, gérant, et Christianne Wickler. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Si la situation économique évolue favorablement, d’autres épiceries emma’s ouvriront leurs portes d’ici 2025.

Une décision qui sera prise en fonction des conséquences d’une crise qui n’entame pas pour autant la détermination de Christianne Wickler: «Le Luxembourg a bien géré la crise, mais les caisses seront vides, comme dans les autres pays. Il va donc falloir faire preuve d’innovation et dire la vérité à tout le monde. En tant qu’entrepreneur, nous devons avoir le courage de continuer à lancer des projets.»

Infos: www.emmas.lu