POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

CENTRE POMPIDOU-METZ

Emma Lavigne à la tête du Palais de Tokyo



Emma Lavigne, actuelle directrice du Centre Pompidou-Metz, devrait devenir présidente du Palais de Tokyo. (Photo: Manuel Braun)

Emma Lavigne, actuelle directrice du Centre Pompidou-Metz, devrait devenir présidente du Palais de Tokyo. (Photo: Manuel Braun)

L’actuelle directrice du Centre Pompidou-Metz devrait prendre la présidence du Palais de Tokyo à Paris.

Depuis le départ de Jean de Loisy il y a plus de sept mois, le poste de président du Palais de Tokyo était resté vacant. Suite à un long processus de recrutement, ce serait Emma Lavigne, actuelle directrice du Centre Pompidou-Metz, qui devrait prendre les commandes de cette institution parisienne et principal établissement pour l’art contemporain en France. Il faut toutefois que le conseil des ministres en France valide cette proposition demain, mercredi 24 juillet.

Des défis à relever

Il semble qu’Emma Lavigne ait été préférée aux candidatures du duo Gaël Charbau-Dorothée Dupuis et à celle de Simon Castets dans le trio final. La future présidente aura de quoi faire puisque le Palais de Tokyo est un immense centre d’art de 10.000m2, mais fragilisé financièrement et dans l’orientation de sa politique artistique. Elle devra aussi rapidement faire face à des projets d’envergure dont la Biennale de Lyon pour laquelle le travail curatorial est confié aux commissaires du Palais de Tokyo, et l’exposition très attendue «Futur, ancien, fugitif» dédiée à la scène française.

Rappelons qu’Emma Lavigne a fait des études en histoire de l’art, a été conservatrice à la Cité de la musique avant de passer au Centre Pompidou à Paris puis à Metz à partir d’octobre 2014, succédant à Laurent Le Bon. Il faudra donc que le Centre Pompidou-Metz trouve prochainement un nouveau directeur.