POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Global gender gap Report 2021

Égalité hommes-femmes: le Luxembourg se déclasse



Il faudra encore 135,6 ans pour atteindre la parité mondiale entre les femmes et les hommes, selon le Forum économique mondial. (Photo: Shutterstock)

Il faudra encore 135,6 ans pour atteindre la parité mondiale entre les femmes et les hommes, selon le Forum économique mondial. (Photo: Shutterstock)

Le Grand-Duché arrive 55e sur 156 pays en termes d’égalité hommes-femmes, selon un classement du Forum économique mondial. Il perd quatre places par rapport à l’année dernière.

Le Luxembourg peut mieux faire pour éradiquer l’inégalité entre les hommes et les femmes. Selon le «Global Gender Gap Report 2021» publié par le Forum économique mondial (WEF), il se classe à la 55e position, sur 156 pays analysés. Soit une chute de quatre places par rapport à l’an dernier.

Il enregistre un score de 0,726, sachant que 1 représente la parité et 0 l’imparité. À titre de comparaison, l’Islande, à la première marche du podium, se situe à 0,892. L’Afghanistan, pire élève, tombe à 0,444. Il faut dire que le Luxembourg a peu évolué en un an, puisqu’il ne gagne que 0,001 point. Si on compare à 2006, où le Grand-Duché se situait à la 56e place, l’évolution s’élève à +0,059.

62e sur les salaires

Ses points faibles sont l’accès des femmes aux postes de législateurs, hauts fonctionnaires et gestionnaires (score de 0,347), et aux responsabilités politiques (0,247). Le pays se rattrape avec un score de 1 pour le niveau d’éducation. Du côté de l’égalité de salaires pour un travail équivalent, le Grand-Duché se place en 62e position avec un score de 0,688.

Il se trouve en tout cas bien loin de ses voisins au classement général. L’Allemagne occupe la 11e place, la Belgique est 13e et la France est 16e.

Globalement, il semble que la crise sanitaire a ralenti les avancées en termes d’égalité hommes-femmes, souligne le rapport. Il calcule à 135,6 années le temps restant avant d’atteindre la parité mondiale, soit 36 ans de plus que ce qui était annoncé dans le Gender Gap Report de 2020.