COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

FACILITER L’iNNOVATION

EEN, la force d’un réseau pour innover



Rémi Grizard, point de contact EEN chez Luxinnovation: «En contactant une organisation partenaire d’EEN, une entreprise se voit proposer le ou les services les plus adaptés à ses besoins du moment.» (Photo: Marion Dessard/Luxinnovation)

Rémi Grizard, point de contact EEN chez Luxinnovation: «En contactant une organisation partenaire d’EEN, une entreprise se voit proposer le ou les services les plus adaptés à ses besoins du moment.» (Photo: Marion Dessard/Luxinnovation)

Innover peut (aussi) passer par des partenariats transfrontaliers. C’est la raison d’être du réseau Enterprise Europe Network (EEN) qui accompagne les PME dans leurs démarches d’innovation et dans la recherche de collaborations internationales.

Les entreprises, en particulier les PME (mais pas exclusivement), ont leur propre réseau international: EEN, Enterprise Europe Network, créé en 2008 à l’initiative de la Commission européenne. Avec plus de 600 organisations partenaires (pôles d’innovation, chambres professionnelles, agences de l’innovation…) et quelque 3.000 experts opérant dans plus de 60 pays à travers le monde, il s’agit du plus important réseau européen de soutien aux entreprises.

Au Luxembourg, ce réseau est animé sur la base d’un partenariat regroupant Luxinnovation, la Chambre de Commerce et la Chambre des Métiers. Depuis 2008, plus de 12.000 rencontres d’affaires internationales ont été organisées afin de mettre les entreprises luxembourgeoises en réseau avec des partenaires potentiels et de favoriser des relations d’affaires commerciales et technologiques à l’échelle européenne, voire au-delà.

Accompagnement personnalisé

«De nombreuses entreprises luxembourgeoises ont déjà profité de services tels que la recherche de partenariat technique ou commercial, l’accompagnement personnalisé lors d’événements de matchmaking, le diagnostic en gestion de l’innovation ou encore l’orientation vers des schémas de financements nationaux ou européens», explique Rémi Grizard, point de contact EEN chez Luxinnovation. «En entrant en relation avec une organisation partenaire d’EEN, une entreprise peut faire le point de manière informelle sur sa situation générale. Il est alors possible de lui proposer le ou les services les plus adaptés à ses besoins du moment.»

Généralement gratuits, les services de EEN peuvent, par exemple, aider à développer un réseau de distribution dans un autre pays européen; aider à s’y retrouver dans les méandres des mécanismes d’aides européens – en particulier dans le cadre du programme Horizon Europe ; analyser la pertinence d’une démarche d’innovation ou bien encore rechercher des partenaires à l’international pour intégrer de nouvelles technologies dans une offre.

Rapide et efficace

L’accessoire de montage du système de fixation invisible de Vetedy a pu être développé grâce à un partenaire allemand trouvé via le réseau EEN. Vetedy

L’accessoire de montage du système de fixation invisible de Vetedy a pu être développé grâce à un partenaire allemand trouvé via le réseau EEN. Vetedy

C’est exactement dans ce dernier contexte que l’entreprise luxembourgeoise Vetedy (basée à Steinfort), spécialisée dans la fabrication et la distribution de parquets de jardin (terrasses) et façade en bois, a pu mener à bien la commercialisation d’un nouveau produit. Elle s’est, pour cela, associée à un partenaire allemand identifié grâce au réseau EEN.

À la base, il s’agissait de développer un nouveau système de terrasse en bois à fixation 100% invisible sur structure aluminium, pour lequel Vetedy avait besoin d’un soutien extérieur. «Il nous fallait concevoir et produire à grande échelle des instruments permettant d’installer ce système», explique Terry Deumer, Sales Manager chez Vetedy.

Le contact établi en novembre dernier avec Luxinnovation a permis d’intégrer la recherche de la société au sein du réseau EEN. «En quelques semaines, nous avons reçu une quinzaine de marques d’intérêt venant d’un peu partout en Europe», indique Rémi Grizard. La recherche, également diffusée de manière plus ciblée au sein d’un sous-groupe de travail EEN orienté Grande Région, a permis à Vetedy de trouver un partenaire allemand, de Rhénanie-Palatinat, avec lequel a été rapidement conclu un premier contrat pour la fabrication d’un prototype.

Après un rendez-vous physique très vite organisé dans les locaux de Vetedy, tout a été géré en quelques semaines, jusqu’au lancement de la production de masse finalement décidée en fin d’année. «La relation a été très simple, rapide et surtout efficace», se réjouit M. Deumer. «Tout s’est si bien passé que nous avons proposé deux autres projets à cette entreprise qui a tout de suite accepté de relever le défi.»

Pour plus d’informations sur le réseau ENN, cliquez ici .

Retrouvez l’intégralité de nos expertises en cliquant ici .