PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Regroupement

Edmond de Rothschild bientôt logé à la Cloche d’Or



Edmond de Rothschild louera 10.000m2 au Dyapason. (Photo: Foyer /archives)

Edmond de Rothschild louera 10.000m2 au Dyapason. (Photo: Foyer /archives)

Dans un an, les activités du groupe Edmond de Rothschild au Luxembourg seront rassemblées au sein du bâtiment Dyapason à la Cloche d’Or. Le groupe bancaire suisse y louera une surface de 10.000m2.

Le groupe Edmond de Rothschild rassemble ses troupes basées au Luxembourg. En octobre 2020, elles rejoindront la Cloche d’Or au sein du  bâtiment Dyapason  (rue Robert Stümper). L’immeuble est la propriété du groupe Foyer, et le groupe bancaire suisse y louera une surface de 10.000m2 pour 550 personnes.

«Nous sommes dans une politique de recrutement, et cet espace nous permettra d’accueillir ce personnel supplémentaire», estime Yves Stein , CEO d’Edmond de Rothschild (Europe). Mais l’objectif est avant tout de réunir sur un même plateau les différents métiers du groupe et d’«éliminer les inefficiences».

Johnny El Hachem (Private Equity), Yves Stein (Banque privée) et Serge Weyland (Asset Management) rassembleront leurs équipes au sein du Dyapason. (Photo: DR)

Johnny El Hachem (Private Equity), Yves Stein (Banque privée) et Serge Weyland (Asset Management) rassembleront leurs équipes au sein du Dyapason. (Photo: DR)

Un patrimoine immobilier

Présent depuis 50 ans au Luxembourg, le groupe familial y a développé une activité de banque privée (375 personnes), mais également une division EDR Asset Management qui offre une panoplie de services aux fonds d’investissement (150 personnes) et une activité de private equity pour l’ensemble du groupe (20 personnes).

Actuellement, le groupe est disséminé sur plusieurs sites dans la capitale, dont les deux principaux au boulevard Emmanuel Servais et rue Jean-Pierre Brasseur. Le premier, composé d’une imposante villa et de la célèbre «chaumière» qui accueille les invités de marque (au fond du jardin), vaut sans doute son pesant d’or. «Il est intégré au sein d’une société immobilière détenue par la famille», explique Yves Stein. «Une réflexion doit être lancée sur son avenir, mais rien n’a été décidé jusqu’à présent.»

Cet espace nous permettra d’accueillir ce personnel supplémentaire.
Yves Stein

Yves Stein,  CEO,  Edmond de Rothschild (Europe)

Réunies d’ici un an dans le même espace, les trois divisions resteront cependant indépendantes. «Il s’agit d’une exigence réglementaire, mais cela ne nous empêche pas d’être en contact permanent sur de nombreux sujets. Actuellement, je fais la navette parfois plusieurs fois par jour d’un bâtiment à l’autre», explique Serge Weyland, CEO d’Edmond de Rothschild Asset Management (Luxembourg).

Luxembourg, un des trois hubs

Pour le groupe familial, les activités luxembourgeoises représentent un des trois hubs importants, au même titre que Paris et Genève.

Edmond de Rothschild Asset Management assure des missions de banque dépositaire, de gestion et d’administration centrale de fonds. Des activités qui représentent 30 milliards d’euros d’actifs.

La division Banque privée  contrôle les activités déployées en Belgique, en Espagne et au Portugal.

Quant à Edmond de Rothschild Private Equity, son implantation est consécutive à la décision de l’actionnaire familial de rassembler ses opérations au Luxembourg. «L’entité a été créée en 2014 et elle gère 2,5 milliards d’euros d’actifs, qui proviennent à la fois de la famille, de grands opérateurs institutionnels et d’investisseurs privés», précise Johnny El Hachem, CEO d’Edmond de Rothschild Private Equity.