ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Médias

Editpress veut vendre ses parts d’Eldoradio à RTL



283533.jpg

Deuxième radio la plus écoutée du pays, Eldoradio est détenue à 74,8% par RTL. (Photo: Shutterstock)

Le groupe de presse d’Esch envisage de se désengager de la radio musicale détenue majoritairement par RTL.

Selon les informations de 100,7 diffusées mercredi, le groupe de presse Editpress (propriétaire notamment du Tageblatt) serait sur le point de se séparer de près de 25% du capital d’Eldoradio qu’il détient. Contactée par nos soins, la direction d’Editpress a expliqué qu’elle ne «souhait[ait] pas faire de commentaire».

Selon nos informations, le dossier est actuellement sur le bureau de l’autorité indépendante supervisant le secteur audiovisuel, l’Alia. Cette dernière n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Editpress confronté à des soucis financiers

Deuxième radio la plus écoutée du pays, Eldoradio est détenue à 74,8% par RTL. En cas de vente, le groupe du Kirchberg verrait ainsi son poids renforcé dans un paysage audiovisuel qu’il domine avec, outre ses deux chaînes de télévision, ses propres radios (RTL Radio Lëtzebuerg, Eldoradio et RTL Radio 93,3 & 97,0 en langue allemande) ainsi que sa participation à hauteur de 25% dans la radio francophone L’essentiel Radio.

Confronté à des soucis financiers (le bilan 2017 indiquait des dettes à hauteur de 18 millions d’euros, selon le Land), Editpress réaliserait ainsi une opération d’apport d’argent frais et de recentrage sur le Tageblatt.

En juin dernier , Editpress avait choisi de stopper brutalement la parution du Jeudi. La question du futur du Quotidien (détenu à hauteur de 50% avec Le Républicain Lorrain) s’était aussi posée. Sans toutefois qu’une crainte émane du côté des syndicats.