POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Vacances

Comment éviter une facture de portable en surchauffe?



256566.jpg

En mer ou en transit dans un pays hors UE comme la Suisse, les data peuvent s’avérer coûteuses. (Photo: Shutterstock)

Les vacanciers doivent prendre quelques précautions s’ils ne veulent pas découvrir une facture de téléphone portable faramineuse à leur retour.

Si la désactivation des données cellulaires était devenue une habitude pour les détenteurs de smartphones avant 2017, elle n’est plus impérative à l’intérieur de l’UE depuis la quasi-disparition des frais d’itinérance imposée par la Commission européenne. Pour autant, tout danger de surfacturation n’est pas écarté.

1. En cas de voyage dans un pays hors UE

«Nous rappelons que les consommateurs doivent vérifier auprès des conditions générales de leur opérateur si leur pays de destination est concerné par les frais de roaming», souligne Marie Gilmer, juriste à l’Union luxembourgeoise des consommateurs. «La question peut se poser dans les pays qui ne sont pas dans l’UE, mais dans l’Espace économique européen comme la Suisse.»

Les vacanciers en croisière doivent rester particulièrement vigilants. «La question se pose de plus en plus avec le succès des croisières», indique Mme Gilmer. «Les consommateurs se croient en Europe, or dans les eaux internationales, il peut y avoir un surcoût des consommations, que ce soit pour les appels ou internet.»

Certes, les opérateurs avertissent généralement leurs clients par un message détaillant les tarifs en vigueur dans la zone concernée. «Mais si vous avez utilisé votre téléphone de manière soutenue l’heure précédant ce message, vous pouvez déjà subir une surfacturation.»

2. Halte à la surconsommation 

De fait, l’ULC «rend attentif à la désactivation de tout ce qui est notifications, mises à jour automatiques, etc., afin d’éviter une surconsommation de data», précise Mme Gilmer. Les opérateurs facturent les données consommées au-dessus d’un plafond et la facture peut s’avérer salée.

3. Sus aux petites mains

Même un consommateur averti peut avoir la mauvaise surprise de trouver une facture trois fois supérieure à son retour. «Même dix fois supérieure», note Mme Gilmer, se souvenant d’une famille ayant passé ses vacances aux États-Unis. «Les parents avaient laissé jouer leur enfant sur le téléphone, pensant qu’il était connecté sur le wifi de l’hôtel, or l’enfant avait réactivé les données cellulaires.»