POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Changement de coprésidence

Djuna Bernard sans concurrence chez Déi Gréng



 Djuna Bernard est déjà élue d’office à la coprésidence de Déi Gréng. (Photo: Déi Gréng)

 Djuna Bernard est déjà élue d’office à la coprésidence de Déi Gréng. (Photo: Déi Gréng)

Le congrès des Verts organisé samedi en vue des élections européennes doit aussi avaliser la coprésidence du parti.

Les statuts de Déi Gréng prévoient que la coprésidence soit exercée par un homme et une femme. Étant seule candidate annoncée, la jeune députée Djuna Bernard est déjà élue d’office, sauf refus surprise de la part des membres du parti.

Ceux-ci seront réunis samedi à Moutfort en vue de la préparation des élections européennes.

Ils auront donc aussi à se prononcer sur le renouvellement de la coprésidence du parti, suite au départ de Françoise Folmer .

Christian Kmiotek est candidat pour poursuivre. Deux autres candidats se sont aussi lancés, selon la radio 100,7. Deux jeunes représentant la nouvelle génération du parti: David Gawlik (nouveau membre) et Athanase Popov (membre du comité exécutif).