POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Selon la Chambre de commerce

Les 10 chiffres des difficultés des entreprises



Selon un sondage de la Chambre de commerce, 60% des commerces hors alimentaires et 72% de l’horeca n’auront plus de liquidités à partir du 1er mai. (Photo: Edouard Olszewski/Archives Maison Moderne)

Selon un sondage de la Chambre de commerce, 60% des commerces hors alimentaires et 72% de l’horeca n’auront plus de liquidités à partir du 1er mai. (Photo: Edouard Olszewski/Archives Maison Moderne)

La Chambre de commerce publie ce mercredi un sondage auquel ont participé plus de 2.500 entreprises et qui donne un état des lieux. De nouvelles aides seront indispensables, prévient l’institution.

20 slides valent parfois mieux que de trop longs discours. Ceux de la Chambre de commerce sont de ceux-là. L’institut a appelé ses membres à participer à un sondage, du 8 au 15 avril. Que disent les résultats?

1. 58,5% des entreprises ont arrêté directement de travailler au moment du «lockdown». 32,9% ont dû en faire autant soit par diminution des clients, soit par impossibilité de livrer et 8,5% continuent à fonctionner.

2. 68,8% des absences des employés sont dues à des raisons familiales, devant 57,6% pour le chômage partiel et 53,1% pour cause de maladie.

3. Une entreprise sur deux a perdu au moins 50% de son effectif depuis la mi-mars.

4. Sans surprise, le secteur financier et de l’assurance, mais aussi celui de l’information et de la communication ou de certains services sont ceux qui réussissent le mieux à télétravailler, alors que le commerce non alimentaire, la logistique ou l’horeca sont dans l’impossibilité d’en faire autant.

5. 4 entreprises sur 10 ont perdu au moins 50% de leur chiffre d’affaires, 31,8% de 21 à 50% et plus d’un quart a perdu moins de 20%. L’horeca est le plus touché.

6. 89,8% des entreprises subissent des annulations ou des reports de commandes.

7. 18.000 euros. Si 5% des sociétés ont besoin de plus de 350.000 euros de liquidités pour poursuivre leur activité, le besoin de liquidités médian est de 18.000 euros. Il y a autant de sociétés qui ont besoin de plus que de sociétés qui ont besoin de moins.

8. 60% des commerces hors alimentation et 72% de l’horeca n’auront plus de liquidités à partir du 1er mai. Un quart des entreprises n’en ont déjà plus.

9. Le chômage partiel est la mesure la plus utilisée par les entreprises. Plus de 50% des répondants comptent solliciter le chômage partiel, les aides non remboursables, les annulations d’avances ou le report des paiements d’impôts et les mesures au niveau des paiements des cotisations sociales.

10. 52,1% des entreprises voient une relance économique dans une grande incertitude. Si deux tiers des entreprises ont déjà un plan de relance, 50% auront besoin de moins de 5 jours (surtout le secteur financier et l’assurance) et 30% auront besoin de plus de 10 jours (horeca et commerce non alimentaire).

En conclusion de cette étude, la Chambre de commerce invite déjà le gouvernement à envisager de nouvelles mesures et à prolonger celles déjà en place.