ENTREPRISES & STRATÉGIES — Finance & Légal

Thomas Péan (Directeur de DNCA Finance Luxembourg Branch)

«Développer notre réseau et accroître notre visibilité»



Thomas Péan: «Le Paperjam + Delano Club nous permettra d’être au cœur d’un réseau de professionnels pour partager et échanger des connaissances, des expériences et des pratiques.» (Photo: DR)

Thomas Péan: «Le Paperjam + Delano Club nous permettra d’être au cœur d’un réseau de professionnels pour partager et échanger des connaissances, des expériences et des pratiques.» (Photo: DR)

Le Paperjam + Delano Club accueille un nouveau membre: DNCA Finance Luxembourg Branch. Présentation en trois questions.

Pouvez-vous, en quelques mots, résumer l’activité de votre société?

Thomas Péan. – « DNCA est une société de gestion fondée à Paris en 2000 qui compte aujourd’hui 151 collaborateurs, dont 54 gérants et analystes, qui gèrent actuellement 26 milliards d’euros. Les équipes de gestion ont chacune leur spécificité selon leur niveau d’expertise – actions, mixte, performance absolue, taux et enfin ISR. Ceux-ci reposent tous sur une vision commune, qui façonne l’identité de DNCA: une approche patrimoniale qui se veut humaine, prudente, patiente et persévérante.

Vous venez de rejoindre le Paperjam + Delano Club. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à le faire?

«Le Paperjam + Delano Club nous permettra d’être au cœur d’un réseau de professionnels pour partager et échanger des connaissances, des expériences et des pratiques. Pouvoir participer à des événements uniques et diverses formations et conférences nous donnera l’occasion de renforcer les liens avec nos pairs, de développer notre réseau et d’accroître notre visibilité.

Qu’y recherchez-vous? Et que pensez-vous pouvoir proposer aux membres que vous allez y rencontrer?

«Un souci d’excellence, une ouverture d’esprit et une dimension humaine sont essentiels dans notre métier d’investisseur. Nous souhaitons mettre à profit nos expertises dans le secteur en proposant du contenu didactique, notamment sur l’investissement socialement responsable, mais surtout apprendre de l’expérience des autres membres du Club.»