POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Luc Frieden

«Un deuxième confinement serait catastrophique»



Luc Frieden craint les conséquences économiques catastrophiques que pourrait avoir une seconde vague d’infections au coronavirus. (Photo: 100.7)

Luc Frieden craint les conséquences économiques catastrophiques que pourrait avoir une seconde vague d’infections au coronavirus. (Photo: 100.7)

Le Président de la Chambre de commerce était l’invité de Radio 100,7 dimanche. En cas de deuxième vague, il suggère de gérer aussi bien la crise sanitaire que la crise économique, en évitant si possible un reconfinement total.

Après une première vague désastreuse pour l’économie, une seconde pourrait être encore pire. Une crainte qu’a partagée Luc Frieden dimanche 28 juin au micro de Radio 100,7 dans le cadre de l’émission Riicht eraus . «Un deuxième confinement serait catastrophique», a-t-il déclaré.

Dans le cas d’une seconde vague, il estime donc qu’il faudrait trouver «d’autres moyens» pour gérer la situation en prenant en compte à la fois les facteurs sanitaires et économiques. Et d’évoquer par exemple le confinement par région et non au niveau national. Avec pour objectif de «maintenir l’économie en marche».

Son soutien à Pierre Gramegna

Cependant, le président de la Chambre de commerce et de la BIL ne tire pas de conclusions des derniers chiffres, où le nombre d’infections a de nouveau augmenté, pendant plusieurs jours consécutifs .

Pour la suite, Luc Frieden envisage la création d’une «commission de relance» pour rendre le Luxembourg plus attractif et compétitif. L’ancien ministre des Finances et de la Justice a également jeté quelques fleurs à son successeur, Pierre Gramegna (DP). Pour lui, il a de fortes chances de devenir président de l’Eurogroupe, ce qui serait «une très bonne chose pour le Luxembourg».