LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Summer show à la galerie 14



Les bannières de Julian Montague évoquent aussi bien des insectes que des champignons. (Photo: galerie 14)

Les bannières de Julian Montague évoquent aussi bien des insectes que des champignons. (Photo: galerie 14)

Un plasticien américain et deux designers venus de Belgique se partagent les espaces de la galerie 14 le temps d’un été.

Dès son ouverture, la Galerie 14 avait affirmé sa volonté de mélanger design et art contemporain. C’est à nouveau le cas avec son exposition d’été. Cette fois, le local est scindé en deux espaces bien distincts. D'un côté, les visiteurs pourront découvrir une installation in situ de l'Américain Julian Montague. De l'autre, les meubles de Fannylaure et Cyril Poret seront mis en lumière avec d'autres œuvres de l'artiste américain.

Cyril Poret est un jeune designer très prometteur. Il est diplômé de la section ébénisterie de l'Institut Saint-Luc de Tournai (Belgique). Lauréat du prix Tremplin décerné par le ministre de l'Enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles, il présente ici une table de bureau spectaculaire. Le plateau blanc en kerrock (une résine colorée) se soulève en partie et apporte de la lumière par un rétroéclairage led. Ce matériau industriel est allié au bois naturel avec des piétements qui évoquent les anciens échaffaudages, des tiroirs en wengé (noir) et padouk (rouge) avec des finitions impeccable. Il prouve que le fonctionnel peut être élégant et raffiné.
Fannylaure est également diplômée de l'Institut Saint-Luc de Tournai (Belgique). Elle a récemment été sélectionnée pour faire partir de la première académie des savoir-faire de la Fondation d'entreprise Hermès. Son approche du design prend ses racines dans une exploration artistique des techniques et des matériaux. Elle crée des pièces fortes, objets de sens et construits dans nos visions modernes de conception. Son tabouret «Butt & Roll» en chêne s’ouvre comme une main.
Dans l’autre salle, l’installation de Julian Montague nous plonge dans un univers complexe qui mêle graphisme, peinture et concept. L’artiste américain vivant à Buffalo, NY, s’intéresse à l’imbrication des araignées et de l’architecture. Il s’est inventé une sorte d’alter ego fictif: un scientifique effectuant ses recherches dans les années 60-70. Il se plaît à recréer un univers complexe de livres et posters dont les sujets de prédilections sont les insectes.
Ainsi, il crée de toute pièce une bibliothèque d’ouvrages scientifiques qui confondent le visiteur par leur ressemblance avec le réel ou le plausible. Il ajoute une série de bannières représentant des insectes stylisés (qui pourraient aussi bien être des champignons), comme autant de drapeaux gardant un château mystérieux.

Summer Show
Jusqu’au 2 août à la Galerie 14 (24, avenue Monterey à Luxembourg)