POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

solidarité

Dernière ligne droite pour le Bazar de la Croix-Rouge



Manou Hoss, présidente de la section Luxembourg-ville de la Croix-Rouge, se félicite du bel enthousiasme dégagé par les différentes initiatives des bénévoles et des permanents. (Photo: Edouard Olszewski/Archives Maison Moderne)

Manou Hoss, présidente de la section Luxembourg-ville de la Croix-Rouge, se félicite du bel enthousiasme dégagé par les différentes initiatives des bénévoles et des permanents. (Photo: Edouard Olszewski/Archives Maison Moderne)

Le Bazar de la Croix-Rouge en mode «on tour» ne se terminera que le 29 novembre. Il est donc toujours temps d’y participer.

Il faut plus qu’une crise sanitaire pour mettre à mal l’enthousiasme des bénévoles et des équipes de permanents de la Croix-Rouge. À Luxembourg, le grand événement traditionnel qu’est le Bazar s’est déployé dans un format en grande partie digital . Non sans succès, souligne Manou Hoss , la présidente de la section locale. «Je crois que le mot d’ordre est ‘enthousiasme’. Tant au niveau des équipes qui ont organisé cet événement que de nos sponsors et soutiens, qui sont restés à nos côtés. Nous avons su ensemble imaginer un autre Bazar, qui a rencontré le succès», dit-elle.

Dans un contexte sanitaire où la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain, les responsables savaient que des événements pourraient ou devraient être annulés. Ce sera hélas le cas des pop-up stores qui devaient ouvrir ce week-end au Royal-Hamilius. «Nous voulons nous montrer responsables envers nos bénévoles, et solidaires du gouvernement, qui demande de limiter les sorties et les contacts sociaux», explique la présidente. «Certes, les commerces peuvent rester ouverts, mais nos événements sont aussi des lieux où on se rencontre, on discute… Dans le contexte actuel, cela ne nous semblait pas approprié. Nous savions que ce risque existait.»

Le Bazar se clôturera le 29 novembre. Et si vous n’en avez pas encore profité, il n’est pas trop tard. Trois possibilités principales sont encore possibles pour apporter votre contribution.

Des œuvres d’art aux enchères

Tout d’abord, «tout simplement en faisant un don via le site du Bazar . C’est simple et efficace.»

Ensuite, chacun peut aussi participer à l’action «Sapin de Noël de la Croix-Rouge» , portée par les jeunes de l’association. La cagnotte doit permettre d’offrir à des enfants moins favorisés un cadeau pour Noël, qu’ils auront eux-mêmes choisi. «C’est donc très personnel. Ce n’est pas une distribution de cadeaux un peu au hasard», explique Manou Hoss.

Enfin, il y a l’opération Art Works , qui est une mise aux enchères d’œuvres d’artistes luxembourgeois. Chacun peut déposer une offre sur le principe de l’enchère en pli fermé, c’est-à-dire sans connaître les autres enchères émises. En cas de coup de cœur pour une œuvre, avec une belle enchère et un peu de chance, elle sera à vous, tandis que les activités de la Croix-Rouge seront soutenues par votre action. Les dernières offres seront acceptées le 29 novembre à 18h.