ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

#Hubradar

Depop, à mi-chemin entre eBay et Instagram



Sur Depop, les acheteurs peuvent liker les articles, enregistrer les photos, commenter et envoyer des messages privés aux vendeurs. (Photo: Shutterstock)

Sur Depop, les acheteurs peuvent liker les articles, enregistrer les photos, commenter et envoyer des messages privés aux vendeurs. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Facebook s’associe à Ray-Ban pour ses lunettes de réalité augmentée

Dans ses laboratoires Reality Labs (anciennement Oculus Research), Facebook planche depuis deux ans sur une paire de lunettes de réalité augmentée, dénommée Orion. Le projet est pour le moins ambitieux puisqu’il souhaiterait, avec ses fonctionnalités avancées, «remplacer le smartphone».

Mais selon le média américain CNBC qui révèle l’information, les ingénieurs se heurtent à des difficultés de miniaturisation des composants, les empêchant d’atteindre un design attrayant. C’est pourquoi la firme de Mark Zuckerberg a décidé de faire appel à la société mère de Ray-Ban, Luxottica, afin de l’aider en ce sens, avec un objectif de sortie fixé à 2024-2025.

Luxottica avait déjà travaillé avec Google en 2014 pour le dispositif Google Glass. On souhaitera à Orion plus de succès que les Glass, même si ces dernières ont malgré tout ouvert la voie au concept des lunettes AR.

Depop: le nouveau business des millennials

Fondée à Milan en 2011, c’est à Londres que l’application Depop prend son envol, avec à sa direction, Maria Raga. Cette plate-forme de vente en ligne de vêtements et accessoires vintage est un savant mélange entre eBay et Instagram. Bien plus soignée et qualitative que d’autres marketplaces, Depop propose des images léchées, des styles travaillés et un feed harmonieux. D’ailleurs, sur Depop, on ne dit pas «seconde main» ou «vintage», mais «pre-loved».

Qui sont les utilisateurs de cette friperie 4.0? Ils n’ont pas plus de 26 ans, et tous une maîtrise parfaite des réseaux sociaux. À l’image d’Instagram, les acheteurs peuvent liker les articles, enregistrer les photos, commenter et envoyer des messages privés aux vendeurs. Figurant dans le top 20 des applis shopping avec 15 millions d’utilisateurs, Depop est devenu un véritable business pour les millennials. Seul prérequis: posséder un compte Paypal.

«Next 40»: le CAC 40 des start-up enfin révélé

À l’occasion du France Digitale Day 2019, Cedric O, secrétaire d’État en charge du numérique, et Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, ont annoncé le lancement du «Next 40» ainsi que les start-up le composant. Cet indice vise à accélérer le développement des start-up françaises en leur permettant d’accéder à des services d’accompagnements dédiés.

Parmi les membres, on retrouve sans surprise les sept licornes françaises, mais également d’autres fleurons de la french tech, tels qu’Alan (assurance prévoyance en ligne), JobTeaser (plate-forme de recrutement), Blade (cloud computing) ou encore OpenClassrooms (plate-forme de formation). Toutes ont été choisies à partir de critères comme le montant des fonds levés, le chiffre d’affaires…

Des critères toutefois susceptibles d’évoluer. Avec ce nouveau label, ainsi que la promesse d’Emmanuel Macron de financer à hauteur de 5 milliards d’euros les start-up en hypercroissance, la France ambitionne d’atteindre les 25 licornes d’ici 2025.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute .