ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Programme de fidélité

Delhaize Luxembourg mise sur les produits sains



La carte SuperPlus veut mettre l’accent sur la consommation de produits étiquetés Nutri-Score A et B. (Photo: Jonas Roosens/Delhaize)

La carte SuperPlus veut mettre l’accent sur la consommation de produits étiquetés Nutri-Score A et B. (Photo: Jonas Roosens/Delhaize)

L’enseigne de grande distribution veut récompenser les clients qui optent pour des produits meilleurs pour la santé avec un nouveau système de carte de fidélité.

Ne dites plus carte Plus, mais carte SuperPlus. Au-delà du nom, Delhaize Luxembourg revoit complètement son programme de fidélisation des clients avec un accent porté sur les produits sains.

Désormais, les consommateurs qui optent pour des produits estampillés Nutri-Score A ou B reçoivent des ristournes directes. Ce système d’étiquetage varie de A à E selon la valeur nutritionnelle d’un produit alimentaire.

Cette nouveauté s’ajoute aux points qui s’accumulent sur le compte fidélité. Ceux-ci peuvent toujours être échangés contre des bons d’achat de 5 euros, mais aussi certains produits.

Quant aux remises, elles varient en fonction du montant dépensé dans l’enseigne le mois passé: sous les 200 euros, 5% sont octroyés, mais à plus de 500 euros cumulés, le rabais monte à 15%.

Un nouveau directeur pour le réseau luxembourgeois

«L’alimentation est un levier déterminant pour une meilleure santé», insiste Cédric Gonnet, country director de Delhaize Luxembourg. Aux commandes du distributeur depuis janvier dernier, l’intéressé a derrière lui 25 ans d’expérience dans le retail, dont 10 passés avec les Français du Groupe Omnium, à la tête des enseignes de prêt-à-porter Devred et Burton of London notamment. Il a aussi officié une décennie chez MediaMarktSaturn, entre autres en tant que directeur commercial du Belux entre 2012 et 2016.

Des progrès doivent être faits, notamment au Luxembourg où l’on s’aperçoit que 52% de la population résidente est en surpoids.

Cédric Gonnet,  country director,  Delhaize Luxembourg

«Des progrès doivent être faits, notamment au Luxembourg où l’on s’aperçoit que 52% de la population résidente est en surpoids et 16,5% est touchée par l’obésité, selon une étude européenne de 2019», insiste le responsable.

Celui-ci estime que le Covid-19 a été un accélérateur de tendance pour l’enseigne, qui a vu croître les ventes de produits réputés sains. «Il y a une attention portée sur le Nutri-Score. On s’aperçoit que nos clients plébiscitent le fait d’avoir cette information», assure le responsable, sans pour autant négliger d’autres tendances liées au coronavirus.

Difficile en effet de distinguer le rebond des achats en grandes surface lié à la fermeture des restaurants à l’effet du Nutri-Score. Toutefois, Delhaize affirme avoir observé une hausse de 10% à 15% des ventes des plats préparés et snacks à emporter dont la recette a été reformulée pour mieux 

Quoi qu’il en soit, le secteur de la grande distribution est l’un des rares à ne pas avoir été touché par des fermetures forcées durant la crise sanitaire et il multiplie les démarches pour cibler au mieux la demande locale. Ainsi, Cactus prévoit de développer son enseigne de proximité Shoppi , Match et Smatch misent sur la digitalisation et le retour des comptoirs de vente à la découpe , tout comme Delhaize d’ailleurs. Dans un autre registre, Colruyt a annoncé au début du mois le rachat de l’enseigne de salles de fitness Jims , là aussi dans le souci de promouvoir un style de vie sain et équilibré.

2020, une année record pour Ahold Delhaize

La pandémie a résolument augmenté les ventes dans la grande distribution, notamment face à la fermeture des restaurants. En 2020, la maison mère Ahold Delhaize a vu ses ventes nettes bondir de 14,2%, à 74,5 milliards d’euros, dépassant les prévisions des analystes. Boosté par son activité aux États-Unis, le distributeur belgo-néerlandais a aussi gonflé ses revenus au Benelux de 12,1%, à 29,3 milliards d’euros. La tendance se confirme en ce début d’année avec un chiffre d’affaires de 18,26 milliards d’euros, en hausse de 5,8% pour le groupe qui a vu ses ventes en ligne doubler entre janvier et mars.

80.000 résidents luxembourgeois sont détenteurs d’une carte de fidélité Delhaize, qui totalise 55 points de vente au Grand-Duché. Ceux-ci emploient 1.100 salariés, dont 460 pour les magasins affiliés, la majorité du parc étant exploité en franchise.

Son réseau est appelé à s’étendre avec l’ouverture attendue ce jeudi d’un nouveau Proxy Delhaize à Gasperich, avant un supermarché Delhaize prévu en novembre au sein du projet Escape, à Capellen .