ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Cybersécurité

Le déchiffrage différé, nouvelle menace



Voler des données sensibles et chiffrées aujourd’hui, en attendant que les technologies de déchiffrage soient prêtes pour tout savoir de ces secrets officiellement bien protégés. (Photo: Shutterstock)

Voler des données sensibles et chiffrées aujourd’hui, en attendant que les technologies de déchiffrage soient prêtes pour tout savoir de ces secrets officiellement bien protégés. (Photo: Shutterstock)

Voler des données chiffrées aujourd’hui. Les mettre au chaud en attendant les algorithmes quantiques pour les déchiffrer. Une menace qui inquiète la Sécurité intérieure américaine.

La mécanique actuelle est assez simple: les hackers cherchent et trouvent des données personnelles, d’entreprises ou d’administrations. Si elles comportent des données médicales ou bancaires, elles se revendent très bien sur des forums ou le dark web.

Mais le département américain de la Sécurité intérieure s’inquiète d’une évolution plus récente: les hackers cherchent aujourd’hui à s’emparer des données chiffrées et sensibles sans avoir de projet à court terme. Leur idée serait de les mettre à l’abri jusqu’à ce que des algorithmes quantiques permettent de les déchiffrer sans aucune difficulté.

Si les Américains invitent à prendre cette menace au sérieux. Selon le MIT , ils sont aussi assez pessimistes sur la capacité globale à répondre à cette menace quand elle deviendra une réalité, ce qui offrira une fenêtre de quelques années aux hackers pour «commercialiser» ce qu’ils volent aujourd’hui. Le Nist, en charge de veiller à la standardisation de ces technologies, est assez pessimiste dans sa dernière note, parue en octobre .

Cet article est issu de la newsletter hebdomadaire Paperjam Trendin’, à laquelle vous pouvez vous abonner  en cliquant ici .