ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Nouveauté

Decathlon s’invite chez Cora



L’offre en jouets d’extérieur pour enfants distribués via les deux hypermarchés Cora complète ainsi la gamme de produits disponible dans le Decathlon City du complexe Royal-Hamilius. (Photo: Cora Concorde)

L’offre en jouets d’extérieur pour enfants distribués via les deux hypermarchés Cora complète ainsi la gamme de produits disponible dans le Decathlon City du complexe Royal-Hamilius. (Photo: Cora Concorde)

Les magasins Cora accueillent désormais un corner dédié à la marque d’équipements sportifs. Une première au Luxembourg, qui vient renforcer la présence de l’enseigne installée depuis février dans le complexe Royal-Hamilius.

Un panier de basket ou encore un set de badminton: voilà quelques exemples des articles Decathlon disponibles chez Cora depuis la fin de la semaine dernière.

«Nous avons pour l’instant une vingtaine de références de jouets plein air pour les enfants. Nous souhaitons élargir cette gamme et renouveler fréquemment nos offres en fonction du suivi et des résultats», explique prudemment Irini Ansiaux, responsable Marketing et Communication de Cora Concorde.

Chez Cora Foetz, dans le sud du pays, son responsable Marketing Emmanuel Coulon, précise que «le balisage spécifique devrait être mis en place cette semaine» pour cette nouvelle gamme axée sur le foot, le basket et le badminton.

Decathlon avance prudemment vers son deuxième magasin

Les hypermarchés suivent en fait une tendance déjà initiée par Cora côté belge: l’intégration d’un corner dédié à l’enseigne d’équipements sportifs. En France, des corners existent dans l’enseigne Franprix, et même des «shops-in-shop» chez Auchan.

Decathlon a ouvert son premier point de vente luxembourgeois en février dernier , au sein du complexe Royal-Hamilius. Sur 630m², ce point de vente urbain met l’accent sur les services et les petits articles. L’offre en produits plein air dédiée aux enfants et disponible chez Cora vient donc compléter celle du Decathlon City.

«On est très contents, on n’a que des bons retours de nos clients, tant sur le canal de vente physique qu’en ligne», assure Stefan Schins, responsable Développement de Decathlon pour la Belgique et le Luxembourg.

Si la période actuelle est inédite compte tenu des mesures sanitaires en vigueur, l’enseigne française assure toujours travailler à l’ouverture d’un deuxième point de vente, situé dans le nord du pays.

«Mais l’ouverture ne sera probablement pas en 2021, mais plutôt en 2022», tempère le responsable.

En 2020, le groupe Decathlon a été impacté par la fermeture de magasins durant le premier confinement et a réalisé des ventes en baisse de 6% dans le monde, à 11,4 milliards d’euros. Son bénéfice net communiqué a atteint 550 millions d’euros, «presque en ligne avec l’année précédente», indique le groupe, qui n’avait pas communiqué sur ce montant pour 2019. À noter que les ventes en ligne ont été multipliées par 2,4 sur l’année, elles représentent désormais 19% du volume écoulé dans le monde.