POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Début de l’accueil de réfugiés ukrainiens

Le Bâtiment T sera occupé dans quelques jours



Lors de sa rencontre, le ministre Asselborn a tenu à saluer la solidarité dont font preuve les habitants de Luxembourg. (Photo: MAEE)

Lors de sa rencontre, le ministre Asselborn a tenu à saluer la solidarité dont font preuve les habitants de Luxembourg. (Photo: MAEE)

Le Bâtiment T, utilisé anciennement par la Cour de justice de l’Union européenne, accueillera les premiers réfugiés du conflit en Ukraine dans quelques jours. En tout, 1.200 places seront disponibles à terme.

Jeudi soir, le ministre des Affaires étrangères et européennes, de l’Asile et de l’Immigration, Jean Asselborn (LSAP), a rencontré des habitants de Luxembourg-ville dans la perspective de l’ouverture d’une structure d’hébergement de protection temporaire pour les personnes qui fuient la guerre en Ukraine. Le Bâtiment T, anciennement utilisé par la Cour de justice de l’Union européenne, y sera affecté. Des précisions ont été données notamment au niveau du calendrier dans le cadre de cette rencontre qui incluait aussi  Maurice Bauer  (CSV), échevin, Henri Bram, vice-président du Syndicat d’intérêts locaux Kirchberg, des représentants de l’Office national de l’accueil (ONA), des ministères concernés, de Caritas et de la Croix-Rouge luxembourgeoise.

L’aménagement de chaque étage prend de 4 à 8 semaines

Le Bâtiment T est divisé en trois blocs, dont chaque étage doit être aménagé. Ce qui prend entre quatre et huit semaines. Le premier étage du Bloc A, d’une capacité de 151 personnes, pourra être occupé «à partir de la mi-mai», soit dans quelques jours. «Les bénéficiaires de protection temporaire pourront y être hébergés après leur séjour dans une structure de primo-accueil», indique le ministère. Cette population sera «mixte, à savoir des familles et des hommes et femmes seul(e)s. Les résidents de la structure bénéficieront d’un encadrement socio-éducatif assuré par des agents de Caritas et de la Croix-Rouge.» La suite de l’ouverture de la structure se fera ensuite par étapes, au fil des aménagements des différents étages, avec une capacité maximale de 1.200 personnes.

L’Office national de l’accueil gère actuellement un réseau de 19 structures d’hébergement pour les personnes ayant fui la guerre en Ukraine avec une capacité d’accueil de 2.369 lits. En date du 10 mai 2022, 1.520 personnes provenant d’Ukraine vivent dans les structures de l’ONA, dont 924 bénéficiaires de protection temporaire. Au total, 3.014 personnes ont obtenu le statut de la protection temporaire au Luxembourg.

Une nouvelle structure d’hébergement d’urgence devrait aussi être ouverte prochainement dans le Grand Hôtel d’Echternach.