POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Notation

DBRS Morningstar reconfirme le AAA du Luxembourg



Un nouveau triple A pour la politique budgétaire de Pierre Gramegna. (Photo: Maison Moderne/Matic Zorman)

Un nouveau triple A pour la politique budgétaire de Pierre Gramegna. (Photo: Maison Moderne/Matic Zorman)

L’agence de notation assortit cette note d’une tendance stable et – c’est une première – y intègre la dimension ESG.

Triple A avec tendance stable est la meilleure note possible. «Elle reflète la bonne situation budgétaire du pays, en termes comparatifs, ainsi que ses institutions indépendantes et transparentes, l’environnement politique stable et la solidité de son économie», indique le ministère des Finances.

Dans son analyse, DBRS relève que la marge de manœuvre budgétaire du Grand-Duché, dont dispose le pays grâce à la politique prudente du gouvernement des dernières années, aura permis de mettre en place des mesures très favorables pour soutenir les entreprises et les salariés dès le début de la pandémie en 2020. Malgré l’impact budgétaire des mesures de soutien, ainsi que la contraction de l’économie en 2020, l’agence estime que le Luxembourg dispose de la capacité nécessaire pour absorber le choc dû à la pandémie de Covid-19 et relancer par la suite l’économie. DBRS estime par ailleurs que le ratio de la dette publique devrait rester inférieur à 30% du PIB.

Sur fond de durabilité

Pour la première fois, DBRS intègre les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans son analyse. Au niveau environnemental, DBRS salue l’engagement fort du pays en faveur de la réduction des gaz à effet de serre, comme en témoigne l’adoption récente de la loi relative au climat. Sur le plan social, l’agence relève le niveau élevé en matière de productivité, le respect des droits de l’Homme et l’accès très répandu à des soins de santé de qualité. Enfin, en termes de gouvernance, le pays se démarque par l’indépendance de ses institutions et sa transparence, offrant de la sorte un cadre propice à l’investissement.

«En confirmant la notation la plus élevée possible, DBRS souligne une fois de plus le bien-fondé de la politique budgétaire et économique de ce gouvernement. Ceci permet au pays de mieux résister aux conséquences économiques de la pandémie, tout en posant les jalons pour une relance durable et génératrice d’emplois. Je me réjouis tout particulièrement de voir que l’agence tient désormais compte des aspects ESG dans son analyse, en attestant au Luxembourg une excellente performance à tous les niveaux. Une politique environnementale ambitieuse, un système social performant et de qualité, ainsi qu’un cadre de gouvernance qui se démarque par sa transparence, sont en effet au cœur du succès du Luxembourg», a commenté Pierre Gramegna (DP), ministre des Finances.