ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Nomination

David Capocci va prendre la tête de KPMG



David Capocci devra tout d’abord composer avec la gestion des implications de la crise mondiale du coronavirus  pour KPMG . (Photo: KPMG Luxembourg)

David Capocci devra tout d’abord composer avec la gestion des implications de la crise mondiale du coronavirus pour KPMG . (Photo: KPMG Luxembourg)

David Capocci a été choisi par ses associés de KPMG Luxembourg pour en devenir, pour quatre ans, le managing partner à partir du 1er octobre prochain.

Double surprise chez KPMG. Les associés réunis vendredi pour choisir un managing partner au terme des quatre ans d’exercice de Philippe Meyer n’ont donc pas choisi de lui accorder un second mandat, comme le veut pourtant l’usage dans les Big Four.

Seconde surprise: KPMG s’est choisi un managing partner qui dispose d’une grande expérience dans un autre cabinet. Âgé de 46 ans,  David Capocci  a en effet rejoint KPMG en février 2017, en provenance de Deloitte.

«Je suis véritablement honoré d’avoir été élu managing partner et ravi par la confiance témoignée par mes pairs», indique, dans un communiqué, celui qui prendra la tête du cabinet pendant quatre ans à compter du 1er octobre prochain. Il était jusqu’ici en charge de la partie Alternatives dans les fonds d’investissement.

Voulant placer son mandat sous le signe de l’innovation, de la technologie et de la responsabilité pour continuer à faire croître le cabinet, David Capocci devra tout d’abord composer avec un contexte délicat en raison de la crise du coronavirus: «La situation actuelle est certainement un test pour chacun d’entre nous, mais pouvoir constater que l’ensemble de l’écosystème du Luxembourg se serre les coudes pour affronter ce défi n’a fait que renforcer ma conviction envers la combinaison de nos forces, de nos collaborateurs dévoués et de notre futur.»

C’est donc une période de transition qui s’ouvre en collaboration avec le managing partner sortant, Philippe Meyer, et le comité interne dédié aux réponses à apporter au Covid-19: «La sureté de nos collaborateurs et de nos communautés reste notre priorité numéro un, et nous sommes tous les deux engagés pour relever ce défi aux côtés de notre équipe de direction», appuie Philippe Meyer dans le communiqué.