LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

Gastronomie

Cyril Molard, chef de l’année pour Gault&Millau



278861.jpg

La remise des prix a eu lieu lundi soir à l’hôtel Le Royal à Luxembourg, un endroit que Cyril Molard connaît bien. (Photo: Gault&Millau)

Le Gault&Millau a décerné son «Taste of Luxembourg» lundi à l’hôtel Le Royal. Cyril Molard est le Chef de l’année, Stéphanie Jauquet la Personnalité de l’année.

Lundi soir au Royal, le Gault&Millau a décerné ses récompenses aux orfèvres de la gastronomie au Luxembourg.

 Chef de l’année: Cyril Molard (Ma Langue Sourit). C’est la seconde fois que ce Vosgien, qui a fait ses armes auprès de grands noms à Paris et à Londres avant de rejoindre La Lorraine à Luxembourg puis Le Royal, et enfin de s’installer à Moutfort, est ainsi distingué. Cerise sur le gâteau, il obtient cette fois aussi le titre de premier Chef de l’année de la décennie.

Bar de l’année: Lady Jane.

Pop of the year: Pas Sage. 

Pâtissier de l’Année: Pierre Zhener (La Distillerie et Côté Cour).

Sommelier de l’année: Claude Rameau (Pefferkär).

Hôte de l’année: Sébastien Périé (L’Atelier Windsor).

Nouveauté remarquable de l’année: Thomas et Emeline Murer (An der Villa).

Méditerranéen de l’année: Giuseppe Molinaro (Tailors Concept).

Tout premier «Jeune Chef de l’année» au Luxembourg: Baptiste Heugens (Two6Two).

Enfin, Gault&Millau a voulu honorer «une personnalité qui œuvre en marge de la gastronomie en apportant des solutions de qualité au plus grand nombre et qui a investi avec beaucoup de réussite  et de pugnacité dans son projet». Après Jean Kircher, c’est Stéphanie Jauquet, fondatrice et propriétaire de Cocottes, qui a été désignée «Personnalité de l’année». «Ou comment», explique le communiqué de Gault&Millau, «à force de courage et de volonté, on passe de plongeuse à serveuse, de serveuse à patronne de restaurant, et de patronne de restaurant à une entreprise de plus de 180 salariés tout en respectant la qualité des produits.»