POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

SELON L’ITU

Cybersécurité: le Luxembourg 11e mondial



228719.jpg

Deux logiciels de cybersécurité du Luxembourg ont été exportés. Un bon signe du savoir-faire national. (Photo: Sutterstock)

Le Luxembourg occupe la 11e place à l’indice mondial de la cybersécurité, sa meilleure place depuis que cet outil de mesure a été créé par l’Union internationale des télécommunications.

«Le Premier ministre et ministre des Communications et des Médias note que la progression enregistrée depuis le dernier rapport témoigne des efforts réalisés dans le domaine de la cybersécurité par l’ensemble des acteurs publics et privés au Luxembourg. Le gouvernement continuera ses efforts, notamment au sein du Comité interministériel de coordination en matière de cyberprévention et de cybersécurité, mis en place en décembre 2017.»

Le communiqué du gouvernement pour se féliciter de la 11e place à l’indice mondial de la cybersécurité est sobre. Pourtant, la troisième édition de ce classement établi par l’Union internationale des télécommunications (ITU) livre le meilleur classement du Luxembourg après la 36e place en 2017 et la 13e place en 2014.

La trentaine de critères étudiés, dans des domaines aussi variés que la stratégie, la recherche ou la protection des enfants, forme une note de 0 à 1, 1 étant la meilleure note, et les variations peuvent être spectaculaires.

Aussi, le gouvernement préfère-t-il se féliciter que «plusieurs bonnes pratiques en matière de cybersécurité au Luxembourg» soient «reprises dans la partie narrative du rapport, afin de servir comme exemple positif pour d’autres pays, notamment la plate-forme MISP (Malware Information Sharing Platform) du Circl luxembourgeois, utilisée par d’autres CSIRT (computer security incident response teams) de par le monde. Les activités de coopération des différents CERT (computer emergency response teams) au Luxembourg, ainsi qu’en matière de recherche (SnT) ou de sensibilisation des jeunes (Bee Secure) ont également été mises en exergue.»

L’ITU est l’agence spécialisée des Nations unies pour les technologies de l’information et de la communication.