PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Laurent Derkum (Raiffeisen)

«Une culture d’entreprise ne s’invente pas»



Laurent Derkum: «Déterminer sa culture d’entreprise, c’est aligner sa stratégie commerciale et entrepreneuriale aux propres valeurs de la société tout en assumant sa responsabilité sociale et sociétale.» (Photo: Raiffeisen)

Laurent Derkum: «Déterminer sa culture d’entreprise, c’est aligner sa stratégie commerciale et entrepreneuriale aux propres valeurs de la société tout en assumant sa responsabilité sociale et sociétale.» (Photo: Raiffeisen)

Dans le cadre du 10×Leadership: Corporate cultures that make sense organisé par le Paperjam Club le jeudi 30 janvier, l’un des orateurs, Laurent Derkum (Raiffeisen), partage sa vision de la culture d’entreprise.

À quoi sert la culture d’entreprise?

Laurent Derkum. – «La culture d’entreprise répond aux questions suivantes au sein d’une entreprise: ‘Pourquoi fait-on ce qu’on fait?’ et ‘Comment le faire?’. Une véritable culture d’entreprise pose un cadre référentiel visant à guider les collaborateurs dans l’accomplissement de leurs tâches et missions quotidiennes sur le long terme.

Elle donne également une guideline émotionnelle et comportementale aux collaborateurs afin de garantir une certaine homogénéité entre les différentes actions. Notre société est en mutation perpétuelle et, en l’occurrence, le monde de l’entreprise et le monde du travail sont exposés à de multiples incertitudes, changements et disruptions.

Afin de se retrouver dans ce contexte qui change, de rester motivés et de continuer à disposer de l’énergie nécessaire pour s’adapter en permanence sans se perdre, les collaborateurs ont besoin de facteurs d’identification et d’un sentiment d’appartenance. Et c’est justement une culture d’entreprise cohérente qui nous rassure dans ce contexte exigeant et revendicateur.

Comment détermine-t-on la culture d’une entreprise?

«Une culture d’entreprise ne s’invente pas, elle doit être identifiée. C’est l’ADN de l’entreprise et pour déceler cet ADN, il faut en premier lieu être à l’écoute des collaboratrices et collaborateurs, mais aussi des clients et autres parties prenantes éventuelles. La culture d’entreprise reflète nécessairement les valeurs de l’entreprise. À mon avis, la véritable culture d’entreprise ne se détermine pas en un jour, mais prend du temps à être identifiée et c’est pour cette raison qu’il est nécessaire de développer une vision à long terme.

Une culture d’entreprise évolue, elle s’adapte selon les contextes sociétaux et économiques, elle doit être transmise d’une génération à une autre et chaque génération devra l’interpréter selon ses besoins et convictions.
Laurent Derkum

Laurent Derkum,  Raiffeisen

Et bien entendu, une culture d’entreprise évolue, elle s’adapte selon les contextes sociétaux et économiques, elle doit être transmise d’une génération à une autre et chaque génération devra l’interpréter selon ses besoins et convictions. Déterminer sa culture d’entreprise, c’est aligner sa stratégie commerciale et entrepreneuriale aux propres valeurs de la société tout en assumant sa responsabilité sociale et sociétale.

Nous devons tous contribuer à la pérennité de l’entreprise et in fine être rentables tout en respectant non seulement les cadres légaux et réglementaires, mais également les règles implicites et explicites de décence, d’équité et de loyauté.

En quelques mots, comment définiriez-vous la culture de votre entreprise?

«Raiffeisen est une banque coopérative, ancrée dans le tissu économique et sociétal du Luxembourg, une entreprise responsable disposant d’une vision à long terme. Les valeurs de la banque, identifiées lors d’un processus participatif, sont les suivantes: respect, ambition, passion et proximité, valeurs auxquelles adhère toute la communauté de la banque, femmes et hommes unis dans un projet commun qui place la dimension humaine au cœur des préoccupations.

Nous voulons nous différencier de la concurrence en étant une banque accueillante, humaine, à l’écoute, tout en restant professionnelle et en maîtrisant notre métier. Et cela se voit et se ressent. En entrant dans une agence Raiffeisen, en croisant les collègues dans les couloirs, en travaillant avec les collègues de différents départements, en se rencontrant lors de différentes occasions au sein de la banque ou en dehors, l’entente entre collègues, avec les clients ou partenaires est toujours marquée par un esprit respectueux, par la volonté de partage et d’entraide.»

Les inscriptions au  10×6 Leadership: Corporate cultures that make sense  sont ouvertes sur le site du  Paperjam Club .