PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fintech

nouvel accord

La CSSF coopère avec son homologue de Dubaï



296399.jpg

La CSSF échangera des informations sur l’innovation en matière financière avec le gendarme financier local. (Photo: Shutterstock)

La CSSF a signé un accord avec les autorités de surveillance financière de Dubaï au niveau des fintech, afin de pouvoir partager des informations concernant l’innovation.

Après avoir signé un memorendum of understanding au sujet des fintech avec les autorités de régulation d’Australie et d’Abu Dhabi, la Commission de surveillance du secteur financier (CSSF) vient de signer un nouvel accord de coopération, toujours au sujet des fintech, avec la Dubai Financial Services Authority (DFSA).

L’accord a été signé entre Saeb Eigner, président de la DFSA, et Claude Marx , le directeur général de la CSSF. Il offre un cadre de référence entre les deux autorités régulatoires et définit un mécanisme qui leur permettra de référencer les sociétés innovantes selon leurs spécialités et de leur apporter un soutien en matière de réglementation.

L’accord de coopération permet en outre aux deux autorités d’échanger des informations sur les innovations en matière de services financiers sur leurs marchés respectifs, y compris les tendances et développements qui apparaissent ainsi que les questions réglementaires liées à l’innovation, afin de partager leurs connaissances et leurs expériences.