POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

selon son chef

Le centre de soins avancés du Kirchberg fermera le 14 juin



Près de 350 volontaires ont fait vivre le centre de soins avancés du Kirchberg, qui fermera ses portes mi-juin. (Photo: Paperjam/Archives)

Près de 350 volontaires ont fait vivre le centre de soins avancés du Kirchberg, qui fermera ses portes mi-juin. (Photo: Paperjam/Archives)

Selon le chef du centre de soins avancés du Kirchberg, Fabien Zuili, il fermera le 14 juin. Après 12 semaines très intenses.

«Le 14 juin, le centre de soins avancés (CSA) Luxexpo Covid-19 fermera ses portes. Dans l’espoir que cette crise épidémiologique soit en grande partie passée, j’aurais eu la chance d’avoir pu servir la collectivité au sein du CSA, en participant à sa conception, sa mise en place avec l’armée et le CGDIS, dans le but d’accueillir les patients et de les accompagner», écrit son chef, Fabien Zuili, dans un post sur le réseau social professionnel Linkedin.

«Avec la gestion de quatre équipes de deux services par jour, près de 350 bénévoles et volontaires, tous extraordinaires, sont venus prendre soin des autres, en adaptant leurs façons de faire et de vivre pour que la collectivité prenne le pas sur l’individu pour mieux le servir, pour mieux l’aider. Je souhaite remercier chaleureusement toutes les personnes avec qui j’ai travaillé tout au long de ces 12 semaines intenses», écrit-il.

Le centre du Kirchberg avait été le premier à être mis en place et ouvert, à Luxexpo The Box, pour permettre de décharger les accueils des hôpitaux face à la propagation du Covid-19.