LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Documentaire «Crise et chuchotements»

La crise de 2008 en ciné-débat à l’Utopia



Réalisé par Laurent Moyse et Jossy Mayor, le long métrage documentaire «Crise et chuchotements» sera projeté au Ciné Utopia le 15 mai au soir à l’occasion d’un ciné-débat.  (Photo: Rishon Films)

Réalisé par Laurent Moyse et Jossy Mayor, le long métrage documentaire «Crise et chuchotements» sera projeté au Ciné Utopia le 15 mai au soir à l’occasion d’un ciné-débat.  (Photo: Rishon Films)

Le documentaire «Crise et chuchotements», de Laurent Moyse et Jossy Mayor, relate l’un des impacts de la crise de 2008 sur le Luxembourg, au travers du sauvetage de Fortis et de Dexia. Il sera présenté ce dimanche au Ciné Utopia de Luxembourg-ville.

Le journaliste indépendant Laurent Moyse et le cinéaste Jossy Mayor ont réalisé le long métrage documentaire «Crise et chuchotements», qui revient sur l’un des moments de la crise financière de 2008 vécue au Luxembourg. Un film qui sera présenté et suivi d’un débat ce 15 mai au soir au Ciné Utopia, en présence de protagonistes du film.

Dans la soirée du 26 septembre 2008, Luc Frieden , alors ministre du Budget et du Trésor, est contacté par la direction de Fortis Luxembourg, l’informant que la banque se trouve au bord du gouffre. Pendant trois jours, une délégation gouvernementale luxembourgeoise s’est attelée à trouver une solution pour sauver l’institution financière. À peine un plan de sauvetage trouvé, c’était au tour de Dexia de tirer la sonnette d’alarme.

Avec leur documentaire, Laurent Moyse et Jossy Mayor mettent en lumière une période, courte, mais intense, dont l’issue a déterminé la survie de la place financière luxembourgeoise et a permis d’éviter une catastrophe économique et sociale majeure. Faisant le choix d’une narration sans voix off, ils ont donné la parole à une série de protagonistes-clés, dont Luc Frieden, Carlo Thill , alors CEO de Fortis Luxembourg, Frank Wagener , quant à lui administrateur délégué de Dexia, ou encore Jeannot Krecké , qui occupait la fonction de ministre de l’Économie et du Commerce extérieur. La liste des témoins de premier ordre qui s’expriment dans le film de Laurent Moyse et Jossy mayor est longue.

Un retour d’expérience

Le documentaire sera projeté au Ciné Utopia, à Luxembourg, ce dimanche 15 mai au soir. Basée sur le concept de ciné-débat, la projection sera suivie d’une table ronde avec Luc Frieden, Carlo Thill et Alain Kinsch comme invités. À noter qu’Alain Kinsch, partner chez EY en 2008, a été nommé président de la Bourse de Luxembourg (LuxSE) le 11 mai dernier.

À l’instar du film, qui s’adresse autant à un public familier à l’univers de la finance qu’à d’autres, la table ronde sera l’occasion d’entendre le retour d’expérience d’intervenants qui étaient aux premières loges des événements en septembre 2008. Ce sera également l’occasion de comprendre comment le sauvetage des banques a contribué au développement de l’industrie financière d’aujourd’hui.

Conséquence de la crise des subprimes, la banque américaine Lehman Brothers déposait le bilan le 15 septembre 2008. Alors que les autorités américaines ont fait le choix de ne pas la renflouer, l’onde de choc systémique de la faillite de ce géant bancaire s’est propagée en Europe, touchée à son tour par la crise financière et bancaire. Plusieurs films de fiction et documentaires en ont fait état de long en large, mais jamais sur son impact au Luxembourg. Les réalisateurs du documentaire «Crise et chuchotements» ont donc tenu à y remédier.

Le film dure 71 minutes. Il est produit par Rishon Films, avec la participation du Film Fund Luxembourg, et coproduit par RTL Luxembourg.