POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Du 19 novembre au 2 janvier

CovidCheck exigé au marché de Noël de Luxembourg



La place de la Constitution accueillera une partie des festivités, avec sa traditionnelle grande roue. (Photo: Shutterstock)

La place de la Constitution accueillera une partie des festivités, avec sa traditionnelle grande roue. (Photo: Shutterstock)

Patinoire, manèges, animations, artisanat et spécialités hivernales: la Ville de Luxembourg a levé le voile jeudi sur le programme de ses Winterlights 2021, qui seront organisées sous le régime CovidCheck.

Pour accéder aux sites majeurs du marché de Noël de la capitale, il faudra être vacciné, guéri ou testé négatif au Covid-19, a annoncé jeudi la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer (DP).

«Au marché de Noël, on peut boire et manger et, par définition, on ne porte pas de masque pour cela», a justifié l’élue lors d’une conférence de presse. Et de préciser que ce genre de festivités est marqué par une certaine proximité entre les participants – «cela fait partie de l’atmosphère» – mais qui, dans le contexte actuel de crise sanitaire, se doit d’être appréhendé. 

Cinq sites sur neuf au régime CovidCheck

Au total, cinq des neuf sites seront soumis au régime CovidCheck: les marchés de la place de la Constitution, de la place d’Armes et de la place de Paris en feront partie. De plus, la patinoire, installée cette année sur la Kinnekswiss, ainsi que le marché de la cour de l’ancien Athénée dédié aux enfants et familles, le «Wanterkids», seront organisés sous CovidCheck.

Les visiteurs devront donc y présenter leur QR code attestant de leur vaccination, leur guérison ou leur test négatif au Covid-19 pour accéder au site. Un bracelet leur sera remis pour accéder aux autres sites soumis au régime CovidCheck; il sera valable un jour.

La Ville de Luxembourg précise que le nombre de personnes admises sur les sites ne sera pas limité, mais qu’elle se réserve le droit de fermer temporairement l’accès en cas de trop forte affluence.

Quatre sociétés de gardiennage ont été mandatées pour réguler les accès: Vigicore, Apleona, Groupe Securitas et GDL Security, a précisé la Ville.

Plus de 3 millions d’euros de budget

«Certaines animations resteront accessibles sans CovidCheck», a ajouté l’échevin Patrick Goldschmidt (DP). Il s’agit des chalets du Puits Rouge, des animations de la Grand-Rue, du square Jan Palach et du manège «Les Rennes volants» installé sur la place Guillaume II. Le port du masque y sera toutefois obligatoire, dès l’âge de 6 ans.

Et comme leur nom l’indique, les Winterlights sont aussi des festivités lumineuses: du 19 novembre au 10 janvier, les rues et places de la capitale devraient briller de mille feux, avec notamment le retour du cœur géant, installé cette année au parc Amélie, un «Niklosbam» de 20 mètres de haut sur la place de Paris, un arc lumineux enchanté de 45 mètres de long sur la place des Martyrs et un rideau lumineux dans la rue du Pont, non loin de l’ascenseur panoramique, pour ne citer que ceux-là.

Au total, 633.000 lucioles et ampoules sont annoncées sur l’ensemble du territoire de la capitale, soit plus de 64km de guirlandes et 1.559 décors. Le budget total de ces illuminations s’élève à 1,25 million d’euros, en plus de l’enveloppe de près de 2 millions d’euros dédiée à l’ensemble des autres festivités, a indiqué Lydie Polfer.

«Nous voulons apporter à la ville une atmosphère réellement festive», a insisté la bourgmestre. Les Winterlights 2021 sont pour le moins attendues après leur annulation l’an dernier pour cause de pandémie de Covid-19.

Le programme complet des Winterlights 2021 est disponible sur le site web de la Ville de Luxembourg .