POLITIQUE & INSTITUTIONS — Education

revue de presse

Des incertitudes autour de l’école



Le retour du «homeschooling», ou la prolongation du congé de Noël? Le ministère se prépare à toutes les éventualités. (Photo: Shutterstock)

Le retour du «homeschooling», ou la prolongation du congé de Noël? Le ministère se prépare à toutes les éventualités. (Photo: Shutterstock)

Les écoles ne sont pas épargnées par les nouvelles infections au Covid-19. Le ministère de l’Éducation nationale se tient prêt à toutes les éventualités.

Au cours de la semaine du 7 au 13 décembre, 890 nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été enregistrés dans les écoles du pays, dont 168 en lien avec des enseignants. Des chiffres qui ne baissent pas. Pas plus, en tout cas, que les taux de contamination dans la société civile.

Dès lors, le ministère de l’Éducation nationale se tient prêt à toutes les éventualités. Selon RTL, un message a été envoyé aux parents afin de les inviter à en faire de même. Il a aussi été demandé de s’assurer du fonctionnement de Teams et que les élèves prennent bien avec eux tout ce qui est nécessaire pour travailler à distance. Signe d’une prolongation possible du congé de Noël au-delà du 3 janvier, ou bien du retour du «homeschooling»?

Paulette Lenert en mission commandée

Le ministère se montre très prudent. On y dit sobrement qu’il a été demandé aux enfants de reprendre leurs affaires pour ne pas s’ennuyer en congé, alors que les activités externes seront réduites. Mais aussi qu’il fallait envisager toutes les options, et les anticiper, puisque des décisions pourraient être prises durant le congé.

Invitée de RTL, la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) était en mission commandée jeudi soir afin de  commencer à préparer les Luxembourgeois à accepter un durcissement des mesures en annonçant «qu’un véritable confinement devient de plus en plus probable de jour en jour».

Mais aussi qu’il était trop tôt pour trancher, alors qu’un changement était perceptible dans les comportements. Ce qui n’était sûrement pas le cas dans les commerces le week-end passé.  Tout semble en tout cas fait pour éviter une fermeture des commerces non essentiels à quelques jours des fêtes, ce qui serait une catastrophe économique. Mais la mesure pourrait être appliquée aussi, tandis que les écoles fermeraient également à nouveau leurs portes.