POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Face à la recrudescence du Covid-19

Couvre-feu en Belgique, en Allemagne… et en France?



Après l’Allemagne ce week-end, la Belgique a décrété deux couvre-feux à partir de cette semaine, et la France y réfléchit. (Photo: Shutterstock)

Après l’Allemagne ce week-end, la Belgique a décrété deux couvre-feux à partir de cette semaine, et la France y réfléchit. (Photo: Shutterstock)

Face à la recrudescence du Covid-19, après l’Allemagne, deux provinces de Belgique ont décrété un couvre-feu entre 1h et 6h. Selon des indiscrétions, la France y réfléchira aujourd’hui pendant son conseil de défense.

À partir de minuit aujourd’hui, commencera un couvre-feu… à 1h du matin et jusqu’à 6h, a décidé le gouverneur de la province du Brabant wallon, Gilles Mahieu.

Sauf pour les déplacements médicaux urgents, pour les cas de force majeure, pour assister des personnes vulnérables, pour se rendre sur son lieu de travail ou le quitter, ou dans le cadre d’un voyage à l’étranger, il sera interdit de se trouver dehors pendant la nuit.

Même décision en province de Luxembourg… mais à partir de mercredi. «Les rapports reçus ce matin ont malheureusement confirmé la tendance à l’aggravation des indicateurs épidémiologiques», a indiqué, lundi soir, le gouverneur de la province de Luxembourg par voie de communiqué, cité par L’Avenir . «Le taux d’incidence pour notre province est aujourd’hui de 461 cas par 100.000 habitants (36 communes sur 44 dépassent le taux d’incidence de 250). La province de Luxembourg a également le taux de reproduction le plus important de Belgique (1,912). Le nombre de cas confirmés a connu, entre la semaine du 25/09-01/10 et la semaine du 02/10-08/10, une augmentation de 172%.»

Les autres provinces ne se sont pas encore prononcées.

L’Allemagne a aussi décrété des couvre-feux à Berlin et Francfort, et la France pourrait en faire autant, croit savoir Le Point, qui évoquait, lundi soir, des sources proches du président français. Le couvre-feu concernerait Paris et l’Île-de-France. Reste à savoir s’il commencera à 20h, 22h ou 23h, dit Le Point.

Un conseil de défense aura lieu aujourd’hui, et le président français, Emmanuel Macron, interviendra ce mercredi dans les deux journaux de 20h, signe de la gravité de la situation.