BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

NEXFIN

Courtier en crédit immobilier: quelle valeur ajoutée? 



264578.jpg

Vincent Quillé, CEO de Nexfin. (Photo: Nexfin) 

Un courtier est un professionnel du financement qui négocie les meilleures solutions de crédit immobilier auprès des banques. Aujourd’hui, si son rôle est toujours celui d’un négociateur, ses clients viennent davantage chercher un éclairage sur un sujet difficile à maîtriser. Un sujet qui est souvent le plus gros projet financier de leur vie.

Un intermédiaire peut-il réellement faire économiser de l’argent à ses clients?

Tout d’abord, précisons que sur le marché Luxembourgeois, l’intermédiation d’un courtier est généralement gratuite pour les clients, puisqu'il est rémunéré par les banques.

La négociation du taux est effectivement un point-clé, mais c’est loin d’être le seul. En optimisant sa structure – entre épargne-logement, taux fixe, variable et révisable –, nous faisons réaliser à nos clients jusqu’à 30% d’économies sur le coût de leur emprunt par rapport à la structure qu’ils auraient initialement choisie.

nous faisons réaliser à nos clients jusqu’à 30% d’économies sur le coût de leur emprunt

Vincent Quillé,  CEO,  Nexfin

Au-delà des taux, à quoi portez-vous attention?

Chez Nexfin, nous travaillons avec nos clients pour leur donner une vision claire de leur exposition au risque dans les scénarios qui font sens pour eux, par exemple «revente à 5 ans» ou «augmentation de 2% sur 10 ans des taux d’intérêt». 

Malgré la taille réduite du marché Luxembourgeois, on constate une vraie hétérogénéité à la fois des profils des emprunteurs mais aussi dans l’offre des banques de la Place. Et durant nos entretiens, nous parvenons à cibler les besoins de nos clients, et à leur proposer une solution sur mesure.

Remboursement anticipé, remboursement partiel, déductibilité des primes d’assurance, épargne-logement, etc. Nous avons aujourd’hui des outils pour nous permettre de déterminer ce qui convient le mieux à chaque client en considérant ses contraintes, son financement et sa situation fiscale. 

Une partie de nos outils est d’ailleurs disponible en ligne sur https://www.nexfin.lu/fr/mortgage-simulator

Aujourd’hui, les taux sont très bas, qu’est-ce que ça change sur le marché?

Les taux sont historiquement bas, le coût de l’emprunt reste clé mais la gestion du risque se fait plus présente. Le marché Luxembourgeois, adepte du taux variable il y a une décennie, a aujourd’hui évolué vers d’autres produits, comme en témoignent les statistiques de la Banque Centrale.  

Notons aussi que les taux fixes deviennent plus attractifs aujourd’hui, car les emprunteurs souhaitant faire un remboursement anticipé sont désormais partiellement protégés par la récente réforme européenne du crédit immobilier (Mortgage Credit Directive de 2016). 

Ces taux bas vont-ils perdurer?

Oui, nous avons pu constater ces dernières semaines une baisse des taux fixes qui se poursuit. En cause, les anticipations quant à une politique monétaire européenne toujours plus accommodante sur cette fin d'année.

Tant que les signes d’une reprise économique ne sont pas au rendez-vous en Europe, il y a peu de chance de voir remonter les taux, je dirais donc que nous avons encore quelques mois devant nous. À ce sujet, il est intéressant de noter que nos voisins d’Europe du Nord commencent à proposer des taux d’emprunt négatifs.