POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

La rentrée à l’Uni (1/5)

L’année universitaire 2019-2020 en chiffres



Paperjam vous propose cette semaine une série d’articles consacrés à l’Université du Luxembourg à l’occasion de la rentrée académique qui se déroule ce lundi 16 septembre. Aujourd’hui, un bref panorama en chiffres de la jeune institution.

L’Université du Luxembourg compte ce lundi sa 17e rentrée – et sa 4e dans son écrin industriel du campus de Belval. Avec dans son escarcelle deux classements encourageants récemment publiés, le premier de Times Higher Education distinguant son rayonnement international et le second de l’Academic Ranking of World Universities (dit de Shanghai) reconnaissant sa performance en «telecom engineering».

Impossible pour l’heure de documenter le nombre d’étudiants inscrits en cette rentrée puisque les admissions ne seront finalisées qu’en octobre. Mais ces chiffres devraient correspondre à ceux de la dernière rentrée puisque l’Uni ne cherche pas à gonfler ses effectifs d’année en année.

L’Uni comptait ainsi 6.423 étudiants durant l’année académique 2018-2019, dont 3.513 non-Luxembourgeois. Une petite moitié de ces étudiants était inscrite en bachelor et plus de 1.600 en master.

C’est la faculté de Droit, d’Économie et de Finance qui compte le plus d’étudiants: ils y sont 2.352 contre 2.134 à la faculté des Lettres, des Sciences humaines, des Arts et des Sciences de l’éducation et 1.904 à la faculté des Sciences, de la Technologie et de la Communication.

L’Uni a reçu en 2018 186,6 millions d’euros du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Selon le plan quadriennal 2018-2021, l’Uni devrait toucher un «bonus institutionnel basé sur la performance et son succès au programme-cadre de recherche et de développement technologique de l’Union européenne» à partir de cette année.