POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Pétition

Deux jours de télétravail en cas de règles douloureuses?



Les règles mensuelles peuvent être la cause de douleurs abdominales très intenses. (Photo: Shutterstock)

Les règles mensuelles peuvent être la cause de douleurs abdominales très intenses. (Photo: Shutterstock)

La pétition demandant un débat public autour de la possibilité d’être dispensée de présence physique sur son lieu de travail en cas de règles douloureuses a dépassé les 4.500 signatures. 

La pétition 1865 demandant que certaines femmes soient dispensées de se rendre sur leur lieu de travail durant deux jours en cas de règles douloureuses sera l’objet d’un débat public. En 24 heures, elle avait recueilli 2.400 signatures, et a obtenu le minimum de 4.500 signatures pour imposer un débat à la Chambre en seulement 20 jours.

Déposée par Ornella Romito, la pétition veut ouvrir la possibilité d’inscrire dans le Code du travail le droit de ne pas se présenter physiquement sur son lieu de travail pour les femmes qui souffrent de fortes douleurs abdominales lors de leurs menstruations. Une mesure qui ne serait pas générale, mais réservée à celles pour qui cette dispense est justifiée. Et qui ne consisterait pas en un congé, mais en offrant la possibilité de travailler de chez soi. 

La pétition va encore rester en ligne durant 22 jours. Les signatures seront ensuite vérifiées et l’autorisation d’un débat public validée. Celui-ci devrait vraisemblablement avoir lieu après les vacances scolaires.

D’autres pétitions connaissent aussi un succès assez conséquent. Celle qui s’oppose à la réforme des études d’éducateur a ainsi recueilli plus de 3.800 signatures, alors qu’elle sera en ligne encore 39 jours. La pétition demandant un allègement du port du masque pour les enfants a été signée près de 2.000 fois en 20 jours et celle réclamant une aide de l’État en plus pour les parents qui restent à la maison pour élever leur(s) enfant(s),  près de 1.650 fois en seulement trois jours.