ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Emploi

Conforama supprime 1.900 jobs, Amazon en crée 1.800



251943.jpg

En proie à des pertes de 100 millions d’euros l’an dernier, Conforama a décidé de fermer 32 magasins de sa marque et 10 de Maison Dépôt. (Photo: Shutterstock)

Télescopage de l’actualité: alors que Conforama annonçait supprimer 1.900 emplois l’an prochain, Amazon indiquait en créer 1.800 dans le cadre de son développement. Le monde du commerce se réinvente.

Steinhoff dégraisse. En prise avec de grosses difficultés financières depuis qu’il a admis des irrégularités financières en 2017, le groupe sud-africain aurait décidé de supprimer 1.900 emplois l’an prochain en France, ont indiqué deux syndicats CGT et FO lundi soir, à la veille d’un comité d’entreprise.

Selon les deux sources, ce total correspond aux fermetures, en France, de 32 magasins Conforama et des 10 magasins de l’enseigne Maison Dépôt. Le groupe compte 9.000 employés en France. Le magasin de Strassen, au Luxembourg, ne semble pas menacé.

Conforama affichait des pertes de plus de 100 millions d’euros l’an dernier en France.

Mardi matin, Amazon annonçait dans un communiqué sa volonté de créer 1.800 emplois en France, son troisième marché européen après le Royaume-Uni et l’Allemagne. Cela devrait porter le nombre de ses employés à 9.300, après plus de deux milliards de dollars d’investissement depuis 2010.

«Les magasins traditionnels font face effectivement à une transformation très profonde», a déclaré Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, à Sud Radio. «Et c’est vrai que la coïncidence des deux chiffres, 1.800 recrutements chez Amazon, 1.900 suppressions d’emplois chez Conforama, montre bien cette transformation.»