ENTREPRISES & STRATÉGIES — Finance & Légal

 John Parkhouse (CEO de PwC Luxembourg)

«La confiance est un fondement de notre identité»



John Parkhouse affirme que PwC Luxembourg a «entrepris un effort sans précédent en matière de recrutement à tous les niveaux», cette année. (Photo: PwC)

John Parkhouse affirme que PwC Luxembourg a «entrepris un effort sans précédent en matière de recrutement à tous les niveaux», cette année. (Photo: PwC)

Le 15 juin, PwC a dévoilé sa stratégie mondiale, The New Equation, qui prévoit un investissement de 12 milliards de dollars dans le recrutement, la technologie et l’ESG. John Parkhouse, CEO de PwC Luxembourg, a expliqué à Delano ce que cela signifie pour le Grand-Duché.

La stratégie globale vise à relever les défis mondiaux modernes – du changement climatique et des perturbations technologiques à la «géopolitique fracturée» et aux tensions sociales – avec un sentiment d’urgence et de confiance.

Bob Moritz, président du PwC International Network, a annoncé que l’entreprise allait recruter 100.000 employés supplémentaires dans le monde entier au cours des cinq prochaines années, augmentant ainsi son effectif total de près d’un tiers, pour atteindre environ 384.000 personnes. L’entreprise va également «investir massivement pour se redéfinir et se repositionner afin de s’assurer que nous avons la valeur nécessaire pour répondre aux besoins de nos clients et du monde».

Delano a posé trois questions à John Parkhouse sur la façon dont la stratégie va se dérouler au Luxembourg.

Quel sera l’impact de The New Equation sur le recrutement au Luxembourg, si tant est qu’il y en ait un?

John Parkhouse . – «Nous nous sommes lancés dans un effort sans précédent de recrutement à tous les niveaux et dans nombre de nos activités, avec l’objectif de recruter jusqu’à 830 personnes cette année. Cela répond à la fois aux nouvelles opportunités que nous créons dans le cadre de The New Equation et à la nécessité de penser au bien-être de nos collaborateurs et de veiller à ce qu’ils aient le temps de se concentrer sur la création de valeur réelle pour nos clients et de profiter d’une vie plus équilibrée.

Quels autres changements se profilent à l’horizon pour le Luxembourg?

«Nous sommes déjà fortement investis dans un grand nombre des thèmes centraux sous-tendus par The New Equation – cyber, numérique et ESG, pour n’en citer que quelques-uns. Au cours de la dernière décennie, PwC a investi dans de nouvelles technologies et capacités pour continuer à fournir un excellent soutien à nos clients, avec un engagement profond envers la qualité et notre objectif, et nous continuerons à affiner notre investissement en fonction de notre réseau. Nous chercherons de nouvelles façons de former des équipes, de travailler ensemble et d’apporter une approche multidisciplinaire à nos clients. Le changement résultant de cette stratégie viendra avec le temps, à mesure que nous ajouterons de la profondeur et de l’ampleur pour aider les clients à relever de nouveaux défis de nouvelles manières. Les clients feront l’expérience d’équipes de PwC capables de résoudre des problèmes et dotées d’un éventail encore plus large de compétences et de capacités différentes, englobant les nouvelles technologies et la prestation de services durables.

Comment le Luxembourg prévoit-il de mettre en œuvre les «principes fondés sur la confiance», comme le souligne la stratégie?

«La confiance est déjà un fondement de notre identité et de notre raison d’être. Notre principal changement est de nous concentrer sur la confiance au sein d’un ensemble plus large de parties prenantes, et de mettre à profit la myriade d’expertises de PwC pour aider nos clients à résoudre ce défi commercial crucial à mesure que nous avançons. Nous nous sommes engagés dans cette voie il y a plusieurs années en adoptant, en tant que l’un des premiers grands employeurs du Luxembourg, une politique de responsabilité sociale d’entreprise.

The New Equation est une stratégie historique qui répond aux deux besoins les plus fondamentaux auxquels les clients et les organisations sont confrontés aujourd’hui. Le premier est l’urgence de répondre avec succès à tous les changements qui se produisent, notamment les bouleversements technologiques, le changement climatique, les tensions sociales, etc., et d’aider nos clients à obtenir des résultats durables. Le second est la nécessité d’instaurer la confiance à une époque où elle est à la fois plus fragile et plus compliquée à gagner. Les deux sont interdépendants, et PwC occupe une position unique pour servir les clients qui cherchent à résoudre ces deux problèmes.»