ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

World Speaking, acteur mondial de la formation linguistique en entreprises, ouvre son bureau au Luxembourg



entreprise_02_yellow.jpg

Déjà présent sur le marché luxembourgeois depuis quatre ans, World Speaking, acteur
mondial de la formation linguistique à distance, se rapproche de ses clients avec
l’ouverture de son bureau fin septembre 2010. World Speaking qui connaît une progression
de 21% de son chiffre d’affaires sur le premier semestre 2010, souhaite de ce fait renforcer
son accompagnement local. La société travaille déjà avec une centaine d’entreprises de tous
secteurs d’activités. Sophie Garreau, Directrice de World Speaking Luxembourg, et Ida
Eyoum, Responsable projets, orchestrent l’ensemble de l’activité.

World Speaking appartient au groupe international Telelangue. La société offre des
solutions d’apprentissage sur mesure en cours par téléphone et par Internet
accessibles partout dans le monde. Pour cela, World Speaking est présent dans 18 pays
avec 41 centres et dispose d’un effectif de 800 personnes dont 600 professeurs natifs
présents sur les cinq continents. La société réalise un chiffre d’affaires annuel de 27 millions
d’€. Aujourd’hui, plus de 15 000 entreprises et 300 000 stagiaires se forment avec ses
méthodes innovantes.

Des méthodes innovantes défiant les formations traditionnelles….

World Speaking est à la fois une école de langue et l’éditeur de solutions e-learning enrichies
en continu par son département Recherche et Développement de 45 personnes.
Créateur des cours de langues par téléphone en 1981, World Speaking a toujours placé
l’innovation au coeur de sa stratégie afin de répondre aux besoins évolutifs des entreprises.
La société propose aujourd’hui une gamme complète de solutions d’apprentissage sur
mesure pouvant se combiner selon les besoins de l’entreprise et les profils des apprenants :
cours particuliers ou collectifs par téléphone ; e-learning ; classes virtuelles ; live coaching ;
co-learning ; email lessons quotidiennes ; mobile learning ; 6 langues d’apprentissage, 12
langues d’interface et un très haut niveau de spécialisations couvrant 218 métiers sur 4
niveaux.

En 2009, World Speaking a reçu de multiples distinctions dont les Hermès de l’Innovation en
France, le label QFOR en Belgique, les certifications ZFU en Allemagne, l’Anced en
Espagne.

Un accueil très favorable des entreprises luxembourgeoises
« Face à des besoins croissants de formation en langue dans les entreprises, à des
problématiques de contraintes de temps des salariés pour se former et d’optimisation
nécessaire des coûts, les formations traditionnelles sont de moins en moins adaptées,
remarque Sophie Garreau, Directrice de World Speaking Benelux. C’est pourquoi nos
solutions d’’apprentissage innovantes reçoivent un accueil très favorable de la part des
entreprises luxembourgeoises confirmé en 2009 par un taux de satisfaction de 97% exprimé
par nos stagiaires ».

Communiqué de presse Septembre 2010
Concrètement, les éléments les plus appréciés des formations World Speaking sont :
- L’individualisation des contenus sur 218 métiers, 4 niveaux ;
- L’accessibilité de nos formations 24/7, anytime, anywhere ;
- Une formation motivante : parcours interactif dans un environnement web 2.0 ;
- Un apprentissage en continu : téléchargement sur Mp3 ; cours sur téléphone mobile ;
- Un accompagnement permanent : coach en direct sur l’écran ; co-learning ;
- La simplicité d’organisation par Internet : audit online, réservation des cours avec le
professeur, reporting en temps réel
- La complémentarité des méthodes : mémorisation en e-learning ; restitution orale
avec le professeur par téléphone
- Un interlocuteur unique pour l’ensemble du suivi
« Aujourd’hui, nos solutions ont atteint un niveau de qualité pédagogique permettant
d’obtenir une efficacité supérieure de 23% par rapport aux cours traditionnels. S’’y ajoute la
simplicité de la gestion par Internet qui facilite le déploiement des formations et réduit le
temps d’organisation. L’ensemble des gains obtenus entraîne une réduction des coûts
pouvant atteindre 60% » termine Sophie Garreau.