POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Commerce de détail: hausse de 1,2%



diesel-175122_640.jpg

La progression du volume des ventes du commerce de détail, dans la zone euro, est entre-autres due à une hausse de 1,7% des ventes de carburant. (Photo: DR)

En août 2014 par rapport à juillet 2014, le volume des ventes du commerce de détail corrigé des variations saisonnières a augmenté de 1,2% dans la zone euro (ZE18) et de 1,4% dans l'UE28, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. En juillet, le commerce de détail avait diminué de 0,4% dans les deux zones.

En août 2014 par rapport à août 2013, l'indice des ventes de détail s'est accru de 1,9% dans la zone euro et de 2,5% dans l'UE28.

Chiffre d'affaires déflaté pour le total du commerce de détail

Comparaisons mensuelles par commerces de détail et par États membres

En août 2014 par rapport à juillet 2014 dans la zone euro, la progression de 1,2% du volume des ventes du commerce de détail est due à des hausses de 1,7% des ventes de carburants, de 1,5% pour le secteur non-alimentaire et de 0,6% pour le secteur "Alimentation, boissons, tabac". Dans l'UE28, la progression de 1,4% du commerce de détail est due à des hausses des ventes de 2,1% pour le secteur non-alimentaire, de 1,4% pour les carburants et de 0,3% pour le secteur "Alimentation, boissons, tabac".

Les plus fortes hausses des ventes du commerce de détail ont été enregistrées en Allemagne et au Luxembourg (+2,5% chacun), au Portugal et en Suède (+2,3% chacun) ainsi qu'en Pologne (+2,2%), et les baisses les plus marquées en Roumanie et en Slovaquie (-0,6% chacun).

Comparaisons annuelles par commerces de détail et par États membres

En août 2014 par rapport à août 2013 dans la zone euro, la progression de 1,9% du volume des ventes du commerce de détail est due à la hausse de 3,6% des ventes dans le secteur non-alimentaire, alors que les ventes du secteur "Alimentation, boissons, tabac" ainsi que celles de carburants ont baissé de 0,2%. Dans l'UE28, la progression de 2,5% du commerce de détail est due à la hausse de 4,9% des ventes du secteur non-alimentaire, tandis que les ventes du secteur "Alimentation, boissons, tabac" sont restées stables et que celles de carburants ont reculé de 0,5%.

Le total des ventes du commerce de détail a augmenté dans tous les États membres pour lesquels des données sont disponibles, les plus fortes hausses ayant été observées au Luxembourg (+12,5%), en Estonie (+6,7%) et au Royaume-Uni (+5,6%).

Cliquez ici pour consulter le communiqué dans son entièreté.