PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Visite de José Maria Neves au Luxembourg



Carlos Delgado, directeur Cap-Vert Cluster maritime. (Photo: Cluster maritime luxembourgeois)

Carlos Delgado, directeur Cap-Vert Cluster maritime. (Photo: Cluster maritime luxembourgeois)

José Maria Neves a lancé, lors de sa visite de deux jours au Luxembourg, le fonds d’investissement Afro-Verde I. Le fonds de capital-risque, qui cherche à mobiliser environ 100 millions d’euros pour l’investissement dans le tourisme et dans l’immobilier au Cap-Vert, a été lancé le 15 février dans les locaux de la Chambre de commerce de Luxembourg.

La cérémonie de lancement du fonds Afro-Verde a compté parmi les présents le Premier ministre José Maria Neves, la ministre du Tourisme, de l’Investissement et du Développement des affaires, Leonesa Fortes, le président de la Chambre de commerce de Barlavento, Belarmino Lucas et plusieurs investisseurs internationaux, qui pourront contribuer au financement du fonds.

Le Premier ministre capverdien a été accueilli par son homologue le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, pour une entrevue à l’Hôtel de Bourgogne.

La délégation du Premier ministre comprenait aussi des responsables des secteurs tels que l’Aviation civile du Cap-Vert, le Cluster aérien, l’Administration des ports du Cap-Vert et le Cluster maritime du Cap-Vert.

Le Cluster maritime luxembourgeois (CML) a réalisé une rencontre B2B avec son homologue capverdien dans l’après-midi du 15 février.

Après la conférence du matin avec le Premier ministre, le CML s’est réuni avec le Cluster maritime capverdien pour discuter des projets entre les deux pays. À cette occasion ont été présentées les entreprises basées au Grand-Duché, membres du Cluster et ayant des projets en cours ou bien qui veulent investir au Cap-Vert.

Les représentants des entreprises ont saisi l’opportunité pour se (re)voir et (re)discuter des opportunités d’affaires entre les deux pays qui ont en outre une longue relation de coopération et d’amitié.
 Le Cluster maritime luxembourgeois est disponible pour soutenir le Cap-Vert dans plusieurs domaines liés à l’économie dite «bleue», notamment pour ce qui est du dragage, la lutte contre la pêche illégale, la surveillance maritime, le génie civil en mer et la protection de l’environnement entre autres.

Le Cluster maritime luxembourgeois a développé des liens renforcés avec l'archipel et plus précisément son Cluster de la mer. Une quinzaine de rencontres ont fait germer l’idée d’une coopération plus poussée, idée qui s’est traduite en mars 2015 par la signature d’un protocole d’entente entre les deux clusters à l’occasion de la visite de son Altesse royale le Grand-Duc au Cap-Vert.