ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Telindus PSF Luxembourg lance officiellement ses activités



Paperjam

Titulaire depuis le 3 janvier de l'agrément de «Professionnel du Secteur Financier», Telindus PSF Luxembourg se positionne comme une société de services dédiée au secteur financier. Une nouvelle étape est franchie vers l'objectif de «Trusted Advisor and Sourcing Partner» que s'est fixé le groupe Telindus.

Pour Telindus, l'année 2004 fut particulièrement riche en événements : non seulement a-t-elle été l'occasion de célébrer les 25 années de présence de la société sur le marché luxembourgeois mais elle a aussi été marquée par un tournant dans la stratégie du groupe, avec l'initiation du plan Flagship 2006 visant à positionner Telindus en tant que conseiller de confiance et partenaire privilégié («Trusted Advisor and Sourcing Partner ») pour tous les aspects de services de gestion d'infrastructure informatique et de communication.

Avec l'agrément de « Professionnel du Secteur Financier » octroyé en ce début d'année 2005 à sa filiale CF6 (rebaptisée pour l'occasion Telindus PSF), la société franchit un nouveau cap sur le chemin de sa mutation stratégique d'une société d'intégration vers une société de services axée sur les besoins métier de ses clients. Avec son portefeuille de services dédiés au secteur financier, Telindus PSF se retrouve donc au cœur même de la stratégie Flagship 2006.

L'agrément PSF: un avantage compétitif sur la place financière luxembourgeoise

Avec l'adoption de la loi du 2 août 2003 modifiant la loi du 5 avril 1993 relative au secteur financier, le Grand-Duché de Luxembourg a souhaité assurer que l'intégralité du secteur soit soumise à une surveillance prudentielle de la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF). De nouvelles catégories de Professionnels du Secteur Financier ont été définies, prenant en considération des activités connexes à l'activité financière. Ainsi l'opération de systèmes informatiques et de réseaux de communication auprès du secteur financier est-elle désormais soumise à l'agrément du Ministère des Finances.

Cette nouvelle loi correspond au souhait des acteurs financiers qui voient dans l'agrément la garantie d'une plus grande confidentialité et sécurité ainsi qu'une qualité accrue des services permettant d'assurer la continuité du business. Les opérateurs de systèmes informatiques et de réseaux de communication qui adoptent le statut PSF sont en effet soumis à différentes obligations, telles que se consacrer exclusivement à leurs clients financiers ou encore de ne pas sous-traiter leur activité à un autre prestataire. Ainsi cette nouvelle loi permettra l'émergence d'une nouvelle génération de services de sous-traitance que le secteur financier n'avait jusqu'à présent ni la possibilité, ni la volonté de concrétiser.

Par ailleurs, la CSSF contrôlera, dans le cadre de sa mission de surveillance, que l'opérateur dispose de la compétence technique nécessaire à l'accomplissement de son activité dans les règles de l'art. La CSSF vérifiera, par exemple, que toutes les conditions sont présentes pour garantir la confidentialité et la sécurité des données (accès aux locaux, procédures d'authentification des personnes, mesures de protection des données…).

De CF6 à Telindus PSF

Reconnue sur le marché luxembourgeois en tant que spécialiste dans le domaine de la sécurité, CF6 Luxembourg disposait de la taille critique et de l'expertise nécessaire en matière de services de sécurité pour répondre aux contraintes de la nouvelle loi et s'imposer comme l'entité de choix parmi les sociétés de Telindus Groupe Luxembourg pour la demande de l'agrément de Professionnel du Secteur financier.

C'est ainsi que le 3 janvier dernier, la filiale de Telindus recevait l'autorisation ministérielle d'exercer l'activité d'opérateur de systèmes informatiques et de réseaux de communication du secteur financier et était rebaptisée pour l'occasion Telindus PSF.