ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Sécurité e-commerce/e-banking : adoptez les bons réflexes!



Paperjam

Ces dernières semaines, des clients de la place bancaire luxembourgeoise ont été la cible de tentatives d'escroquerie via Internet. Il ne s'agit pas d'un phénomène nouveau, ces tentatives sont observées mondialement depuis plusieurs années. Cependant, celles-ci deviennent de plus en plus fréquentes.

Ci-dessous les "réflexes CASES" recommandés par l'ABBL et le Ministère de l'Economie et du Commerce extérieur:

Les mots de passe : verrouiller le coffre-fort

Les mots de passe sont la clé d'accès à vos informations et à vos comptes en ligne. Le défi consiste à opter pour des mots de passe aisément mémorisables tout en restant difficiles à deviner par autrui. Il est déconseillé de choisir des mots de passe faciles à mémoriser tels que le prénom des enfants ou la date de naissance personnelle.

L'antivirus : vacciner son ordinateur

Chaque ordinateur a besoin d'être "vacciné" pour rester en bonne santé et ainsi se préserver des virus et des vers. Installer un antivirus et le maintenir à jour est une pratique indispensable à la sécurité sur Internet.

Le firewall: se parer contre les attaques

Un firewall doit être installé et configuré correctement. Cela permettra de bloquer les attaques ou connexions suspectes pouvant provenir de virus, vers ou chevaux de Troie, et d'éviter la fuite d'informations personnelles et confidentielles.

Les patchs de sécurité: colmater les brèches

Chaque jour, des pirates cherchent et trouvent des failles dans les systèmes d'exploitation. Un seul remède : les patchs proposés régulièrement par les ournisseurs de systèmes d'exploitation comme Microsoft pour les systèmes Windows.

Les e-mails: ne pas se fier aux apparences

L'une des techniques d'escroquerie les plus connues consiste à envoyer un e-mail ressemblant à s'y méprendre à un e-mail envoyé par une institution financière digne de confiance. Une banque n'envoit jamais un e-mail avec un lien qui amènerait le client à divulguer des données personnelles. Ne jamais cliquer sur un lien reçu dans un e-mail, que celui-ci soit personnalisé ou non.

Les pages Web sécurisées: repérer les indices

Lorsqu'on utilise des services de paiement ou d'opérations bancaires en ligne, il faut toujours s'assurer que les pages visitées sont sécurisées. Après avoir introduit soi-même l'adresse du site, cinq indices permettent de déterminer si les pages sont bien sécurisées:
1. Les lettres " https " apparaissent en début de l'adresse de la page du site;
2. Un cadenas doit être présent en bas ou en haut de la page;
3. Ce cadenas doit être fermé;
4. Ce cadenas fermé doit être lié à un certificat d'une société renommée telle que LuxTrust S.A.. Pour ce faire, il suffit de double-cliquer sur le cadenas fermé et le certificat doit apparaître;
5. Ce certificat doit être valide.

Afin de répondre à cette condition, il est nécessaire de vérifier les informations contenues dans ce certificat. Doivent s'y trouver : le détenteur, l'émetteur et la date d'expiration du certificat. Il faut vérifier chacune de ces informations par rapport au site Internet visité avant de se fier à la connexion.

Une fois l'ensemble de ces cinq conditions satisfaites, on peut être assuré de la sécurité de la connexion.

Chaque intéressé peut retrouver ces conseils ainsi que des solutions pratiques sur le site de CASES, www.cases.lu. Une méthode simple pour définir un mot de passe simple à mémoriser mais impossible à deviner y est également exposée. Le site offre aussi une aide pour à déceler les e-mails malveillants.

Enfin, pour évaluer et améliorer ses connaissances de l'e-commerce / e-banking sécurisé, l'internaute a la possibilité de passer le permis e-commerce sur https://epass.cases.lu.