POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Ralentissement de l'inflation à 1,7 % au 1er décembre



Paperjam

Le taux d'inflation sur 12 mois, en recul depuis mai, passe de +2,12% en novembre à 1,72% en décembre 2001.

L'indice raccordé à la base 1.1.1948 pour l'application de l'échelle mobile des salaires se chiffre à 632,02 points. La moyenne semestrielle atteint 630,42 points au 1.12.2001.

L'évolution de l'indice général au 1er décembre (-0,21 point) résulte de forts impacts à la baisse des divisions "Logement, eau, électricité et combustibles" (-0,22 point) et "Transports" (-0,04 point), qui sont à attribuer au recul des prix des produits pétroliers. Pour le reste peu de mouvements de prix neutralisant ces impacts ont été relevés, les seules incidences à la hausse notables étant dues aux divisions "Loisirs, spectacles et culture" (+0,02 point), "Produits alimentaires et boissons non alcoolisées" et "Boissons alcoolisées et tabac" (+0,01 point chacune). L'apport des sept autres divisions à l'évolution de l'indice général a été inférieur à 0,01 point ou nul.

Les produits pétroliers ont marqué des reculs de prix de respectivement 13,9% (combustibles liquides), -6,7% (gasoil routier), -3,8% (gaz liquéfié et 2,0% (essence). Des baisses d'une certaine importance ont par ailleurs été constatées seulement pour des produits de moindre importance, comme les poissons et fruits de mer séchés, fumés ou salés (-4.6%) et les fruits de mer frais (-3,2%). La position "Transport de personnes par air" - la seule avec une incidence à la hausse notable sur l'indice général a connu un renchérissement de +1,9%; des hausses de prix d'une certaine importance ont encore été relevées pour les pommes de terre, le pain (+1,9% chacun) et la pâtisserie (+2,2%).

En conclusion, il faut noter que dans l'attente de l'introduction de l'euro, les prix ont été inhabituellement stables en décembre 2001, l'évolution de l'indice reflétant essentiellement le recul des prix des produits pétroliers. Ceux-ci ont en moyenne été en baisse de -5,5% par rapport au 1er novembre, alors que le renchérissement de l'ensemble des autres biens et services s'est limité +0,04%.