POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Mme Hennicot-Schoepges présente le projet du nouveau centre de conférences



Paperjam

Assistaient à la présentation des représentants de l'Administration des Bâtiments publics et le Président du comité-directeur du Fonds d'urbanisation et d'aménagement du Kirchberg.

L' immeuble du centre de conférence actuel a été construit à la fin des années 60 afin d'accueillir les sommets et conseils des ministres européens, de même que des congrès privés.

Avec l'adhésion de nouveaux membres à l'Union européenne dans le passé, et dans la prospective d'un élargissement a de nouveaux pays candidats, l'extension et la modernisation du centre de conférence du Kirchberg sont considérées comme prioritaires.

La ministre des Travaux publiques a affirmé: "nous avons, en tant que siège des institutions européennes, des obligations à remplir et devons nous préparer à l'élargissement de l'Union''.

Madame Erna Hennicot-Schoepges a également rappelé aussi le rôle et l'importance de la prochaine présidence luxembourgeoise au sein du Conseil européen qui est prévue au premier semestre 2005.

La rénovation du centre de conférence s'insère dans un projet d'aménagement et d'harmonisation de toute la place de l'Europe".

Les coûts de ce projet sont estimés à six milliards et demi de francs et ils seront dévolus en trois phases successives:

- la réalisation de l'extension et de la galerie de liaison,

- l'assainissement de la tour actuelle et

- la rénovation du centre de conférences