POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

M. Grethen à la CEBIT



Paperjam

Dans son discours M. Grethen a souligné la très bonne santé globale de l'économie luxembourgeoise. Il a rappelé que le Luxembourg avait réussi avec un succès évident le passage de l'ère industrielle vers l'ère de l'économie centrée sur la prestation de services. Il a insisté par ailleurs que le pays faisait tout pour offrir un cadre propice à cette société des services en général et à la société de l'information en particulier. Ceci par exemple au moyen d'un environnement fiscal favorable.

En ce qui concerne plus particulièrement la société de l'information, le Ministre de l'Economie a avancé comme arguments en faveur du Grand-Duché l'existence prochaine d'une loi moderne sur le commerce électronique, la création d'un cadre légal pour la signature électronique, le lancement du projet E-Luxembourg qui vise à projeter le Luxembourg dans le peloton de tête des pays les plus avancés en matière de technologies de l'information ainsi que l'absence de taxes spécifiques sur les activités ou les produits de la société de l'information (pas de taxes sur les CDs ou les PCs par exemple).

Suite à l'introduction de Monsieur le Ministre Grethen, M. Serge Allegrezza du Ministère de l'Economie s'est concentré sur une présentation détaillée du projet de loi sur le commerce électronique élaboré par le gouvernement luxembourgeois et qui vise à offrir un cadre transparent, simple et sûr aux futures activités dans le domaine de l'e-business.

Le troisième et dernier intervenant de la conférence fut M. Peter Schüler, directeur commercial de la SES, qui a présenté au public la Société Européenne des Satellites et a expliqué les opportunités qu'elle offre en matière de transmission de données par bande large via satellites.

La conférence s'est clôturée par une petite réception offerte au stand luxembourgeois aux personnes intéressées.